Un jésuite américain à la tête de l’Institut Pontifical Oriental

Download PDF

 

James McCann

 

 

Les Américains sont décidément de plus en plus nombreux à assumer de hautes fonctions au Saint Siège. Hier, on
apprenait que Benoît XVI venait de nommer en qualité de recteur de l’Institut Pontifical Oriental, le Père jésuite américain James M. McCann,
pour prendre la succession du jésuite slovaque Cyril Vasil à partir de la mi-septembre de cette année.
Le P. McCann, S.J., né aux États-Unis en 1949, est entré dans la Compagnie en 1967 et y fut ordonné en 1979. Licencié en théologie du Centre
Sèvres
, il a également obtenu une maîtrise spécialisée sur la Russie et l’Europe de l’Est à l’université de Yale, puis un doctorat en sciences politiques de la
Princetown University. Ce polyglotte – il parle le français, l’allemand, le russe et le polonais –, travaille pour la Conférence épiscopale américaine depuis 2003 pour tout ce
qui concerne les relations avec les Églises d’Europe centrale et orientale : il est le patron du département de la Conférence épiscopale qui traite de l’aide à ces Églises.
L’Institut Pontifical Oriental  a été créé par le pape Benoît XV en 1917, et c’est le pape Pie XI qui en a confié, en 1922, la gestion à la
Compagnie de Jésus.