“Confession : a Roman Catholic App”, déclenche un feu d’artifices de crétineries dans la presse américaine

Download PDF

En matière d’imbécillité, les journalistes américains ne cèdent pas toujours le pas à leurs confrères français. Il leur arrive souvent d’être aussi bêtes que les ignares bestiasses qui grouillent dans nos rédactions, et pas seulement dans celles estampillées laïques…
J’avais signalé ici à votre attention, une très bonne petite “appli”, Confession : a Roman Catholic App, développée aux États-Unis et permettant de mieux se préparer à la confession sacramentelle. Soit dit en passant, comme me le faisait remarquer un lecteur attentif, mon information vous a été donnée cinq jours avant que le service américain de l’Agence France Press la signale. Passons…
Cette excellente initiative a généré des commentaires idiots dans la presse américaine – faut-il feindre d’en être surpris ? Bill Donohue, le président de la Catholic League, signalait, mardi dernier, quelques-unes des plus croustillantes sottises parues dans la presse imprimée et dont voici quelques titres d’articles. Accrochez-vous :

  • Vous n’arrivez pas à vous confesser ? Il y a une appli pour ça
  • L’Église catholique approuve la confession par iPhone
  • Bénissez-moi iPhone car j’ai péché
  • L’Église catholique approuve l’appli pour les pécheurs utilisant l’iPhone
  • Un évêque américain autorise la confession depuis un portable
  • La pardon par l’iPhone : l’Église approuve l’appli pour la confession
  • Nouveau : l’iPhone approuvé par l’Église permet la confession à distance
  • Confessez vos péchés à un téléphone grâce à une appli autorisée par l’Église
  • Les catholiques peuvent désormais se confesser en utilisant une appli pour iPhone
  • L’Église catholique approuve la confession en ligne…

Etc. Toutes ces citations sont garanties vraies !
L’évêque dont il est question à la cinquième citation, n’est autre que l’ordinaire de Fort Wayne-South Bend, Mgr Kevin Rhoades – c’est sur son territoire diocésain qu’est installée l’entreprise Little iApps – qui, selon Donohue, a bien donné son imprimatur à cette application.
Patrick Leinen le développeur de l’appli, a eu beau, sur tous les tons de la gamme, préciser que cette application ne remplaçait absolument pas la confession sacramentelle mais n’était qu’un outil pour s’y préparer, il n’a pas été entendu. Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !
L’affaire est remontée jusqu’au Vatican et le P. Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint Siège, a cru devoir préciser le 9 février que cette application ne remplaçait pas la confession sacramentelle et que « en aucune manière on ne pouvait évoquer l’idée d’une “confession par iPhone” ».
C’est vous dire à quelle bande de crétins on a affaire…

5 comments

  1. Pas plus qu’une messe regardée à la télévision n’est une vraie messe qui dispense de l’obligation dominicale.

    Sauf bien entendu pour les malades qui ne peuvent se déplacer.

    Mon pauvre père, avant sa mort, ne manquait jamais sa messe télévisée et la suivait avec ferveur. Il ne fallait surtout pas lui parler pendant la retransmission de l’office, car alors il priait.

    • zedoun

      Non, même pour un malade, une messe télévisée ne sera jamais une vraie messe mais restera une simple (bien que certainement efficace) aide à la prière. De plus, ce n’est pas le visionnage d’une messe télévisée qui dispense de l’obligation dominicale mais la maladie.

  2. soha

    traiter de crétins des criminels, c’est …. ennuyeux …Vous savez bien, ou devriez savoir… mais voulez-vous savoir? que depuis que l’imprimerie existe (cela a commencé avec nos ” frères” parpaillots,) tout sera utilisé pour déformer, caricaturer, mensonger l’Eglise, la France et le reste de ce qui tient à Dieu vivant et vrai …
    Il n’y a plu d’Inquisition, plus d’Index, plus de Croisades (merci les pacifistes, irénistes, angélistes des hauteurs béantes de la papauté..) pour nous défendre, sauf de manière homéopathique( mais si l’homéo marchait pour le cancer, cela se saurait) …Nous continuerons donc, à chaque prise de parole du pape ou de n’importe qui de “catholique”(?), à déchaîner les campagnes médiatiques qui entretiendront encore plus la confusion déjà régnante. Et la SCCU ( la Section Catholique de la Confusion Universelle (1)) Aidera de toute sa force…
    Nous avons déjà eu la génération des curés qui affirmaient que la confession était devenue inutile puisqu’il n’y avait plus de péché ni d ‘enfer..

    Où est le pire mal : les mensonges des ennemis ou ceux des pasteurs ???
    Et comme le catéchisme a été lui-même réduit à portion con(grue) la “fabrique des crétins”(crapules, confus, criminels etc ) ne sévit pas seulement à feue l’Education ex Nationale
    L’enfer sur terre continue pour bien des gens qui eux n’ont pas votre intelligence, votre humour, vos sources, vos richesses…pour débroussailler l’écheveau !

    Ce serait une grande oeuvre de de miséricorde que de les secourir par des informations claires et simples ( un petit tract sur ce qu’est la confession … en novlangue néo-ecclésiastique le “sacrement de réconciliation” (sic) …
    Mais qu’il existe déjà une nov langue pour cela est inquiétant …comme il existe des nov-rites, un nov-calendrier, des nov-pasteurs peut-être même s’agit-il d’un nov-sacrement ( valide?)etc …

    Babel, nous voilà ! A.S.

    (1)selon la gravité des choses, ce peut être aussi de la Crapulerie ou de la Criminalité …universelles..

    P.S. mon défunt papa lui aussi regardait la messe à la télé quand il ne put plus se déplacer..Mais il trouvait toujours les sermons verbeux et trop longs..et se demanda jusqu’à la fin s’il n’aurait pas été plus efficace s’il était entré en loge, comme on le lui avait proposé (peut-être même accusa-t-il ce péché par omission en ..confession ?) …Babel, vous dis-je !

  3. Pingback: Promenade sur la toile (11/02/2011) -E-deo

  4. caroline

    De toutes façons, cette appli est le fonds de commerce d’une entreprise. C’est honteux. C’est certainement pas ça qui feront revenir des gens comme moi qui ont depuis longtemps déserté ce sacrement. Et vous vous étonnez qu’il y ai une confusion?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *