L’appli iPhone pour la confession relève de « la maltraitance spirituelle »

Download PDF

Le feuilleton de l’application iPhone pour la confession continue… Mais après les bêtises, voici le grotesque.
Les mouvements homosexualistes enragent. Pensez donc : une des questions de l’appli pour se préparer à la confession demande « Ai-je été coupable d’un quelconque acte homosexuel ? ».
Pour Wayne Besen, directeur de l’association homosexualiste Truth Wins Out, cette question est susceptible de « créer des individus névrosés qui ont honte de ce qu’ils sont ». C’est une lecture un peu rapide de la question que pose l’appli : elle ne dit pas qu’on est coupable d’avoir un penchant homosexuel, mais qu’on est coupable d’avoir commis un acte homosexuel. Ce n’est pas la même chose. Mais les militants homosexualistes ne s’embarrassent pas de tels détails. Besen poursuit : « C’est un type de cyber maltraitance spirituelle qui promeut des idées dépassées dans un emballage d’aujourd’hui. Les catholiques gays n’ont pas besoin de se confesser, ils ont besoin de se montrer et de défier le dogme anti-gay. La fausse idée qu’être gay est une honte a détruit trop de vies. Cette appli iPhone favorise et entretient ce mal ».
On ne va pas discuter point par point le discours convenu de Wayne Besen pour qui, à l’écouter, les catholiques gays constitueraient le seul groupe humain à n’avoir pas besoin de se confesser, ce qui est créer une sorte de ségrégation, d’apartheid, un peu contradictoire  avec la demande d’être considéré “comme les autres”… Passons. On renverra donc Wayne Besen et ses amis à la lecture du Catéchisme de l’Église catholique.
Ce dont il faut se méfier, dans cette affaire, c’est que c’est la deuxième attaque des homosexualistes en moins de quatre mois contre des applications catholiques orthodoxes. En novembre dernier, ils avaient mené campagne contre une appli Apple développée par la Manhattan Declaration, au motif qu’elle était haineuse puisqu’elle s’opposait au “mariage” entre personnes de même sexe. Et Apple leur avait donné raison puis supprimé cette appli… Je vous invite d’ailleurs à signer la pétition de la Manhattan Declaration pour qu’Apple rende de nouveau disponible cette appli (c’est ici).
À suivre…

4 comments

  1. Thierry

    L’ouvrier ne pouvant souffrir moins que le maitre,St Paul est particulièrement bien servi!Quelle prétention ont ces homosexualistes ,mais nous amis du Christ et de la vérité ne nous laisserons pas faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *