Le blogue Rorate Cœli s’interroge sur la non proclamation de saint Jean-Marie Vianney comme saint patron de tous les prêtres

Download PDF

 

Je suis encore sous le coup de la plus grande stupéfaction. Et je préfère laisser la parole et le premier commentaire
au blogue catho-tradi américain Rorate Cœli

  • « Dans une des volte-face les plus étonnantes et les plus symboliques de tout le pontificat, et comme nous l’avions
    évoqué hier, le pape Benoît XVI n’a pas proclamé saint Jean-Marie Vianney patron de tous les prêtres du monde lors de la Messe de clôture de l’Année du
    Sacerdoce, célébrée ce vendredi à Rome.
  • Le saint Curé d’Ars n’avait pas besoin de cet honneur. Et il ne l’a pas davantage demandé.
    Toute sa vie fut une vie de sainteté radieuse dans l’humilité et l’oubli de lui-même. Mais cela avait été la décision du Vatican, la fin logique du fait que l’Année du Sacerdoce avait été
    lancée pour commémorer le 150ème anniversaire du décès de Jean-Marie Vianney.
  • C’est un fait que lorsque l’Année fut annoncée pour la première fois par le bureau de presse du Saint Siège, en mars
    2009, cette proclamation avait été déjà mentionnée :
  • Au cours de l’Année, Benoît XVI proclamera saint Jean-Marie Vianney saint
    patron de tous les prêtres du monde”.
  • Et cela fut confirmé par le Bureau des célébrations liturgiques le mois dernier 1 :
  • “San Giovanni Maria Vianney (…) in questa occasione sarà proclamato dal Santo
    Padre
    patrono di tutti i sacerdoti.”
  • Que signifie cette volte-face ? Nous ne pouvons que partager l’opinion de notre lecteur Martin dans
    son commentaire d’un post antérieur :
  • “Il se peut que saint Jean-Marie Vianney n’ait pas été le meilleur choix tout d’abord pour les
    prêtres réguliers, mais dès lors que la décision avait été prise depuis longtemps, la révoquer à la toute dernière minute serait un nouveau coup porté à la vision ‘restaurationniste’ du
    pontificat, une vision qui a déjà souffert de quelques graves revers.
  • C’est tout à fait regrettable, car les choses semblaient bien s’amorcer en 2005. Mais je crains que nous ne
    soyons entré dans une nouvelle ère de glaciation, et que les loups se préparent pour le prochain conclave.”
  • Globalement, c’est un sale jour pour la dignité du Pontificat.
  • Sancte Ioannes Maria Vianney, ora pro nobis ! »



1. Cette précision figurait toujours au calendrier des célébrations liturgiques pontificales lors de ma consultation
d’aujourd’hui, 11 juin, et Mgr Guido Marini, cérémoniaire du Saint Père, déclarait hier encore à l’agence Zenit (service anglais) que saint
Jean-Marie Vianney serait « proclamé par le Saint Père patron de tous les prêtres » à la fin de la Messe d’aujourd’hui…