Réponse à vivelechristroi sur le sénateur Obama

Download PDF
Un lecteur de ce blogue et qui signe vivelechristroi – un cri que je reprends tout à fait à mon compte et pas seulement parce que j’ai
une grande admiration pour les Cristeros… – et dont je retrouve aussi les commentaires sur mes “posts” de L’Homme Nouveau, m’écrit ce qui suit :

« Merci pour la traduction de cet article, mais il me semble que votre traduction « et cela quand il n’était que sénateur de l’Illinois » n’est pas correcte : « ever since he was in the
Illinois Legislature » ; je traduirais plutôt par : « alors qu’il n’était pas encore élu dans l’Illinois ». Votre note encadrée [ ] ne me semble pas correcte car vous opposez le sénateur d’un
État à un sénateur des États-Unis (?) or il ne me semble pas qu’une telle distinction existe. Un sénateur est forcément élu au niveau d’un État et siège à Washington. Je me trompe peut être, donc
n’hésitez pas à me reprendre ! Par ailleurs, pour la phrase de l’article qui précise que Mc Cain a un historique de votes à 100% pro-vie (ce que vous mettez en doute), le journal américain ne se
base-t-il pas sur un suivi précis des votes pro-vie aux Chambres ? Je sais que certaines associations tiennent un véritable “tableau de bord” de ces votes pour chaque parlementaire, et je serais
donc surpris que l’article évoque cela sans se fonder sur du concret. Néanmoins, certains députés ou sénateurs peuvent aussi s’abstenir quand cela les arrange… ».

À mon tour de faire quelques commentaires sur les commentaires de cet aimable lecteur.
Le système américain est assez imperméable à un esprit français habitué à ses propres “institutions” et à la particularité de la république française d’être « une et indivisible » – je n’entrerai
pas ici dans une discussion sur la réalité de la chose.
Les États-Unis d’Amérique sont, comme l’indique cette expression, une union (très précisément une fédération) d’États. Certains ont été constituants de la première Union (celle
des treize “colonies”), d’autres étaient constitués en États avant de rejoindre l’Union (le cas qui me vient immédiatement à l’esprit est celui du Texas).
Chaque État constituant l’Union possède sa propre constitution, son propre drapeau, sa Chambre des députés et son Sénat.
L’Illinois ne déroge pas à la règle.
Barack Hussein Obama a bien commencé sa carrière politique en 1996 en étant élu de la 13ème circonscription de l’Illinois du Sénat de cet État.
Ce n’est qu’en 2004 qu’il commence sa carrière politique nationale en étant élu « sénateur des États-Unis ». Le Sénat des États-Unis, qui siège à Washington, est composé de deux sénateurs par
État de l’Union. Comme l’Union aujourd’hui compte 50 États, le Sénat des États-Unis se compose de 100 sénateurs. La taille démographique de chaque État n’a aucune importance pour le nombre de
sénateurs qu’il enverra au Sénat des États-Unis : c’est toujours 2 ! Pour la Chambre de représentants (députés), la population de chaque État détermine le nombre de députés qui siègeront à la
Chambre des représentants de Washington. Mais n’entrons pas dans trop de détails. La documentation est tout à fait accessible sur internet.
Quant au sénateur McCain, je maintiens que son “historique” (record dit-on de l’autre côté de l’Atlantique) n’est pas 100% pro-vie – ne serait-ce que parce que sa carrière politique est
beaucoup plus longue que celle d’Obama. Mais, quoi qu’il en soit, il est infiniment plus pro-vie qu’Obama, au seul motif qu’Obama n’a jamais rien voté de pro-vie : un “historique” qui
devrait suffire aux catholiques conséquents aux États-Unis pour lui refuser leurs suffrages.

Avis aux aimables lecteurs :
je suis en congé du 11 au 18 août – pour une huitaine de jours de vacances que j’estime méritées – eh ! oui,
méritées
s’accorde avec vacances mais point avec
huitaine ou avec jours. N’ayant pas accès à l’internet pendant cette période vous aurez le regret de n’avoir aucun nouveau “post”. Bonnes vacances à ceux qui y sont ou qui vont les prendre ; désolé
pour ceux qui les ont déja consommées ; et toute ma sympathie à ceux qui n’en prendront pas.

1 comment

  1. vivelechristroi

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire cette réponse.
    J’ai bien fait de ne pas être trop catégorique dans mes remarques, puisque j’avais effectivement en partie tort…
    Bonne vacances à vous!