La communauté des religieuses de Mother Angelica veut passer à la forme extraordinaire du rite romain

Download PDF
Le 18 août dernier, j’annonçai ici même une grande première : la Messe quotidienne télédiffusée par Eternal World Television Network fondé par la
célèbre Mother Angelica, le serait dans le rite extraordinaire le vendredi 14 septembre prochain, jour d’entrée en vigueur du Motu Proprio de Benoît XVI
Summorum Pontificum. C’est à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) qu’a été confié le soin de la célébration.
Ce que j’ignorais, et que vient de m’apprendre un jeune prêtre français de la FSSP en apostolat aux États-Unis, c’est qu’il a lui-même célébré la Messe dans cette forme du rite
pour les religieuses des Poor Clares of Perpetual Adoration du Shrine of the Most Blessed Sacrament – communauté dont Mother Angelica est
toujours membre – à Hanceville (Alabama). C’est à la demande de la nouvelle supérieure de la communauté, Mother Mary Catherine – qui a succédé à Mother Angelica
après son accident cérébral – que le jeune prêtre français est venu y célébrer les Saints Mystères dans la forme extraordinaire le samedi 4 août dernier, en la fête du saint Curé
d’Ars
. Décidée à 19 h le vendredi soir, la Messe était célébrée le lendemain matin à 7 h pour toute la communauté – derrière sa clôture – mais aussi pour une centaine de fidèles
rassemblés, on ne sait trop comment, dans l’église abbatiale à une heure très matinale…
C’était la seconde fois que la forme extraordinaire du rite était célébrée chez les religieuses : la première remonte à des années et avait été célébrée par un chapelain de la communauté.
Mère Mary Catherine est désormais décidée à faire célébrer tous les jours une Messe dans la forme extraordinaire ! Réunies en chapitre, les sœurs ont eu à se prononcer. Sur les
46 religieuses de la communauté, 39 étaient favorables à la forme extraordinaire et seulement 7 y étaient opposées. L’affaire semble donc réglée.
Il faut savoir que ce sanctuaire accueille des centaines de milliers de fidèles lors des messes conventuelles, dont plus de 60 % sont… des protestants.