La Messe traditionnelle désormais officiellement célébrée dans le diocèse de Birmingham (Alabama)

Download PDF
Je vous avais entretenu ici-même (americatho.over-blog.com/article-11812646.html) de la nomination de Mgr Robert Baker au siège épiscopal de Birmingham (Alabama), et de l’intérêt qu’elle ne
manquerait pas de manifester dans cet État que les catholiques ont rebaptisé « EWTN-Land », le Pays d’Eternal Word Television Network fondé par Mère
Angelica
. Il n’y a pas de doute que cet évêque sera un puissant s

Messe-Huntsville.JPG
outien pour EWTN.
Je viens d’apprendre – l’information est du 18 février – que l’évêque autorisait la célébration régulière et dominicale de la « forme extraordinaire » dans son diocèse, après le succès de la
Messe en cette forme qui a été célébrée – pour la première fois depuis quarante ans ! – le dimanche 27 janvier dernier en l’église St. Mary of the Visitation à Huntsville (nord
du diocèse) et qui a rassemblé quelque 400 fidèles ! (voyez la photo) Le taux de participation ayant été jugé remarquable, l’évêque à décidé d’installer les choses régulièrement. Des
esprit chagrins pourront m’objecter que l’autorisation épiscopale n’est pas conforme à la nouvelle économie liturgique qui s’est ouverte avec la promulgation de Summorum Pontificum.
Certes, mais c’est ainsi que nos frères d’Una Voce Northern Alabama (unavocenorthernalabama.blogspot.com) ont souhaité procéder, et c’est leur chapelain, l’abbé Alan Mackey, qui est désormais chargé des célébrations régulières dans
la « forme extraordinaire ». Elles seront célébrées chaque dimanche, en alternance, à Birmingham même (chef-lieu du comté de Jefferson) et à Huntsville (chef-lieu du comté de Madison) située à
quelque 300 km du siège épiscopal. Si les besoins s’en font sentir l’évêque à fait savoir que d’autres Messes célébrées selon le Missel de 1962 pourraient l’être en d’autres endroits du diocèse.
Una Voce, qui avait remercié l’évêque d’avoir autorisé la première Messe du 27 janvier, a reçu une réponse de Mgr Robert Baker se disant « très heureux que
cette Messe ait apporté une telle joie à tant de pieux catholiques »

PS : de peur de l’oublier je m’empresse de signaler, pour la “petite histoire” d’un grand motu proprio, que ce même abbé Alan Mackey a célébré, le 14 février, une Messe basse
selon la forme extraordinaire, pour les religieuses de Mère Angelica au Shrine of our Lady of the Angels à Hanceville (Alabama).