Le Saint Siège a approuvé les nouvelles traductions du Missel soumises par la conférence épiscopale américaine

Download PDF

 

L’annonce n’en a été faite que le 30 avril dernier, alors que le cardinal Francis George, archevêque de Chicago et président de la
conférence épiscopales avait reçu depuis quelques semaines déjà la recognitio romaine par lettre du cardinal Antonio Cañizares Llovera, préfent de la Congrégation pour le culte
divin et la discipline des sacrements, datée du 25 mars.

Ces nouvelles traductions plus fidèles à la troisième édition typique du Missel pour la forme ordinaire, plus proches du latin et débarrassées des
nombreuses ambigüités de la précédente version, sont le fruit d’années de débats et de travail, une minorité d’évêques en ayant entravé le processus par des combats d’arrière-garde.

Le pape Benoît XVI a dit espérer que ce changement de traduction servira de « tremplin pour un renouvellement et un
approfondissement de la dévotion eucharistique »
dans tout le monde catholique anglophone, sous-entendant ainsi que les précédentes traductions n’y prédisposaient pas…

La nouvelle édition en langue anglaise du Missel est attendue pour la fin du printemps. Sa mise en application dans toutes les paroisses des
États-Unis prendra sans doute du temps, et, en tout cas, ne passera pas dans les faits avant que le clergé et le personnel diocésain d’une part, toutes les paroisses d’autre part, aient reçu une
catéchèse appropriée. À cette fin, notamment, la conférence épiscopale a créé un site dédié très bien documenté.