« Benoît XVI utilise l’ancien rite pour sa messe privée »

Download PDF
C’est du moins ce que soutient une dépêche datée du 16 juillet du correspondant au Vatican de Catholic World News (CWN), et que je
découvre, ce matin, sur le site internet [1] de cet organe d’information indépendant animé par des laïcs catholiques américains. Sans qu’on puisse qualifier cet organisme de “traditionaliste”,
CWN – depuis qu’il a été racheté par Trinity Communications de Jeff Mirus – manifeste sympathie et soutien à la « forme extraordinaire » du rite
romain. Les informations diffusées par CWN sont généralement sérieuses, d’excellente qualité et frappées au coin de l’orthodoxie catholique. C’est la raison pour laquelle j’ai
souhaité répercuter cette information (d’ailleurs reprise aujourd’hui par le site internet de la New Oxford Review), mais non sans quelques réserves, car je n’ai aucune
confirmation de l’exactitude de l’information. Voici les principaux extraits de cette dépêche.
« Vatican, 16 juillet 2007 (CWNews.com) – Le pape Benoît XVI, qui vient de faire paraître un motu proprio permettant à tout prêtre catholique de célébrer l’ancienne messe latine, utilise
lui-même l’ancien missel lors de ses messes privées, a appris CWN.
Des sources informées au Vatican ont confirmé les informations selon lesquelles de Saint-Père célébrait de manière régulière sa messe selon le missel romain de 1962 (…).
Depuis qu’il est devenu Souverain Pontife, Benoît XVI a toujours utilisé le nouveau rite – qu’il qualifie de “forme ordinaire” du rite romain dans Summorun Pontificum – lors des célébrations
publiques de la liturgie eucharistique. Toutefois, très peu de gens ont pu assister à sa messe privée quotidienne.
Contrairement à son prédécesseur Jean-Paul II, qui invitait de manière régulière ses visiteurs à assister à la messe qu’il célébrait chaque matin dans sa chapelle privée, Benoît XVI a pour
habitude de ne célébrer sa messe qu’avec quelques servants. Les plus proches collaborateurs du pape se sont acquis la réputation de ne jamais faire aucune confidence ».

Dès lors comment être assuré de cette information qui a déjà circulé dans les milieux catholiques depuis l’élection de Benoît XVI ? Rumeur persistante mais sans fondement ou info
?

Mise à jour du 18 juillet.
Le site de Catholic News Services (www.catholicnews.com/data/stories/cns/0704072.htm) l’agence de presse de
la United States Conference of Catholic Bishops (USCCB), a publié hier au soir une dépêche de sa correspondante au Vatican, Cindy Wooden,
contestant l’information de CWN. « Les déclarations selon lesquelles le pape célébrerait sa messe privée selon le rite tridentin, sont fausses, a déclaré le père jésuite
Federico Lombardi [directeur de la salle de presse du Saint-Siège] à Catholic News Service le 17 juillet (…) Le Père Lombardi a également
déclaré que le fait que les deux secrétaires particuliers du pape concélèbrent avec lui chaque matin sa messe “montre explicitement qu’il utilise le nouveau missel”, puisque la messe tridentine
limite strictement la pratique de la concélébration »
. Dont acte.

Mise à jour du 18 juillet (14 h 59).
Après la diffusion du fil de Catholic News Service, Catholic World News sous la plume de Phil [Lawler qui dirige sur ce site un
fort intéressant forum : « Off the Record »] persiste et signe : « CWN maintient l’exactitude de sa première dépêche. Il va de soi que le Saint-Père célèbre la messe
du
Novus Ordo ; cela n’a jamais été contesté. L’idée générale de notre article était que le pape utilisait aussi le missel de 1962 ». Dont (dont) acte !

[1] www.cwnews.com/news/viewstory.cfm?recnum=52403