Préparer votre confession sur iPhone pour $ 1,99 !

Download PDF

Pas de panique ! Il ne s’agit pas de se confesser par téléphone – c’est invalide. Non, l’idée est plus “orthodoxe” et, semble-t-il d’après les utilisateurs, très utile. Une petite entreprise d’édition de logiciels de South Bend (Indiana), Little iApps, vient de développer une application (une « app » en anglais ou une appli en français dans le vocabulaire des initiés) pour iPhone, iPad et iPod baptisée « Confession : A Roman Catholic App » que l’on peut se procurer pour la modique somme de $ 1,99 (moins de 2 €), et qui permet pour des catholiques pratiquants de se préparer à la confession pas à pas, grâce à un guide du sacrement et une aide à l’examen de conscience. Le développeur de cette application et co-fondateur de Little iApps, a précisé que lui et ses collaborateurs avaient souhaité ainsi répondre à l’appel de Benoît XVI dans son message pour la journée modiale de la communication de 2010 à mieux utiliser les nouveaux médias pour servir la parole de Dieu. Deux prêtres ont collaboré au développement de cette application : le P. Thomas G. Weinandy, OFM, directeur du secrétariat pour la Doctrine et les Pratiques pastorales de la conférence épiscopale des États-Unis, et le P. Dan Scheidt, curé de la paroisse Queen of Peace de Mishawaka (Indiana). Little iApps a sollicité de Mgr Kevin C. Rhodes, évêque de Fort Wayne-South Bend, un imprimatur et un nihil obstat pour cette application inédite…

4 comments

  1. Pingback: Confession, une appli pour les catholiques connectés à l’essentiel -E-deo

  2. quin

    Juste un détail :
    Je ne sais rien de cette application et, n’ayant pas l’appareil nécessaire, je ne peux l’acheter pour la tester. Je souhaite de tout mon coeur que ceux qui en usent en tirent une aide pour leur vie spirituelle. Par ailleurs, au cas où cette merveille proposerais, de quelques façon que ce soit, de sauvegarder l’examen de conscience de manière électronique, alors on peut légitimement dire que cette application est le plus grand pas fait dans la direction de la rupture du secret de ce même examen. L’informatique en réseau ne possède aucun système fiable de sécurisation des données et il ne faut donc jamais y écrire une préparation d’accusation.
    Cordialement,
    F. QUIN

  3. Tintoun

    Une appli ou un carnet intime pour préparer ses confessions, quelle différence ? Si ce n’est qu’un carnet intime a moins de chance d’être volé.

    Pour ma part, je remercie tous ces développeurs d’appli qui facilitent tant notre quotidien.

    • quin

      Tintoun a dit : [quote]”Si ce n’est qu’un carnet intime a moins de chance d’être volé”[/quote]

      Précisément ! Voler 10 000 carnets est plus difficile que 10 000 Ko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *