Une association de médecins et de chirurgiens intente une action contre l’ObamaCare

Download PDF

 

aaps

 

 

Certes c’est une fort modeste association, en termes d’adhérents, comparée au mastodonte qu’est l’American
Medical Association
(AMA) 1, que cette Association of American Physicians and Surgeons (AAPS ), plutôt située à “droite” – elle est notamment hostile à l’avortement – alors que l’AMA est plus ou
moins “politiquement correcte” (elle a soutenu l’ObamaCare…).

Fondée en 1943 en Arizona, et grossie depuis 2008 de l’Hispanic American College of Physicians &
Surgeons
, LifeSiteNews nous apprend que l’AAPS a déposé, le 26 mars, une plainte devant le tribunal fédéral du district de Columbia (Washington) contre
l’ObamaCare car si cette loi « n’est pas contestée, alors cela marquera la fin de la médecine telle que nous la connaissons » a déclaré Jane Orient,
directrice de l’association professionnelle, « les tribunaux ne peuvent permettre cette intrusion massive dans l’exercice de la médecine et les droits des patients ». Pour
l’AAPS, le Congrès a lui-même reconnu que l’ObamaCare ne peut pas être financé sans l’obligation pour tous les Américains de souscrire une assurance de
couverture santé. L’action judiciaire lancée par l’AAPS entend « préserver la liberté individuelle » et empêcher que l’application de cette loi « ne ruine les
États-Unis en général, Medicare et la Sécurité sociale en particulier. »

C’est la première association professionnelle de médecins à se lancer dans une bataille juridique et constitutionnelle contre l’ObamaCare.

 

 

1. L’AMA compterait 240 000 membres alors que l’AAPS
n’est forte que de 4 000 adhérents.