Bart Stupak mieux stipendié que Judas Iscariote : 726 409 $ de subventions

Download PDF

Ce n’est peut-être qu’une coïncidence – allez savoir… –, mais elle mérite qu’on s’y arrête quelques secondes.
Le vendredi 19 mars, à deux jours d’une trahison qui va demeurer célèbre dans les annales de l’histoire du retournement de veste, paraissait un communiqué officiel « pour diffusion immédiate
»
du bureau de presse du député Bart Stupak titré en gros caractères : « Stupak annonce 726 409 $ pour les aéroports des comtés d’Alpena, Delta et Chippewa », puis en plus
petite typographie « Le député des États-Unis Bart Stupak vient d’annoncer que trois aéroports du Nord Michigan viennent de se voir accorder des subventions à hauteur de 726 409 $ pour
leurs maintenances et leurs améliorations. Ce financement a été accordé par l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) du ministère des Transports des États-Unis »
. Stupak s’y dit
« heureux que le FAA aient fait cet investissement pour nos aéroports ». J’en suis très content pour lui mais, mauvais esprit comme je me connais, je m’interroge : serait-ce là le
salaire de la trahison ? Après tout, ce ne serait pas le premier démocrate dont on ait littéralement acheté le vote pour faire passer l’ObamaCare à la Chambre…