L’hommage appuyé d’Obama à sœur Keehan…

Download PDF

 

« La corde soutient le pendu » ou « L’hommage du vice à la perdue »… Vous pouvez choisir le proverbe (réel ou imaginé…)
que vous préférerez.
Voici les faits.
La Catholic Health Association (CHA), présidée et dirigée par la sœur Carol Keehan, tenait son assemblée générale à Denver (Colorado) lundi
dernier – en l’absence remarquée de l’ordinaire du lieu, Mgr Charles Chaput

Au cours de cette assemblée fut projetée aux participants une vidéo enregistrée par le président Obama
à leur intention. Cette vidéo n’est pas disponible sur le site de la CHA… Rappelons que la sœur Keehan est, en définitive, la principale responsable du
passage de l’ObamaCare, la loi la plus mortifère pour les enfants à naître depuis Roe vs. Wade. Voici le texte de paroles d’Obama aux
participants :

  • « Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je veux remercier chacun d’entre vous à la Catholic Health
    Association
    pour votre aide et votre courage lors du passage de la loi réformant le système de santé.
  • Une victoire de première importance pour notre nation, pour la dignité humaine et pour les plus vulnérables d’entre
    nous [sic !] 1
  • Et je veux remercier tout particulièrement sœur Carol Keehan pour la qualité extraordinaire de
    dirigeante qu’elle a manifestée afin de faire progresser le débat national.
  • Je sais que votre apostolat a consisté pendant des décennies à travailler pour que chacun puisse profiter de soins de
    qualité.
  • Et désormais, grâce à vos efforts, je suis fier de vous dire que les gens qui s’expriment dans votre vidéo « Je
    ne peux plus attendre »
    2, n’attendront plus longtemps.
  • Votre travail votre passion, votre dévouement ont permis de faire la différence.
  • Vous avez agi d’une manière qui protège vos convictions de toujours et les convictions de tant d’autres dans tout le
    pays.
  • Donc, au nom de mon gouvernement et des Américains de partout, je veux vous dire merci.
  • Que Dieu vous bénisse et que Dieu bénisse les États-Unis d’Amérique. »

La mauvaise action de sœur Keehan a en effet permis de « faire la différence », c’est-à-dire
de faire passer cette loi où l’abomination est tapie.
Vous ne le croyez pas ? Lisez les paroles d’un autre politicien, celles du sénateur “catholique” Démocrate Robert Casey, réputé “pro vie”, tirées de la vidéo qu’il a cru, lui
aussi, pouvoir adresser à l’assemblée :

  • « Je peux dire sans l’ombre d’une hésitation que si la Catholic Health Association ne s’était pas
    impliquée dans cet effort [pour faire voter l’ObamaCare], il est hautement improbable que nous aurions pu faire passer la loi. C’était la bonne chose à faire que de voter cette
    loi. C’est une loi pro-vie et nous allons continuer à faire appel à la Catholic Health Association pour l’appliquer, pas seulement à court terme mais sur la longue distance.
    »

Et tout cela au mépris des évêques américains ! Mais à quelle sorte de catholiques avons-nous affaire ? À moins que ce
ne soient plus des catholiques…
Sœur Keehan pouvait ostensiblement agiter le stylo que lui a offert Obama
devant les membres de l’assemblée (voyez ici le diaporama avec des photos hallucinantes…). Contrairement à Judas
qui a eu honte du prix de sa trahison, elle en est fière !

 

 

1. Les enfants avortés en raison de cette loi ne pourront pas lui dire merci…
2. « I cant’t wait ».