ObamaCare : la Catholic Health Association a « blessé l’unité catholique » déclarent les évêques

Download PDF

 

Sous le titre Setting the Record
Straight
(mettre les choses au clair), les évêques américains sont, par un long et détaillé communiqué du 21 mai, revenus sur la dissidence inacceptable de plusieurs organisations
catholiques lors du débat sur l’ObamaCare aux États-Unis.
Les évêques disent avoir été

  • « troublés et déçus par des réaction qui, dans et en dehors de l’Église, ont cherché à marginaliser ou à écarter les
    légitimes préoccupations que nous avons avancées de manière sérieuse (…) Notre fonction enseignante dans l’Église catholique et même la responsabilité qui nous revient de diriger l’Église ont
    été critiquées (…) [alors que] guider les catholiques pour qu’ils sachent si un acte du gouvernement est moral ou immoral est d’abord la tâche des évêques, pas celle d’un quelconque groupe ou
    d’individus. En tant qu’évêques, nous ne sommes pas d’accord  sur l’opinion selon laquelle la divergence entre la Conférence épiscopale et des organisations catholiques, y
    compris la Catholic Health Association, ne consisterait qu’en une simple différence d’analyse ou de stratégie (…) C’est tout le contraire, et quel que soit la bonne volonté
    d’intention, il s’agit d’un désaccord fondamental, et pas seulement avec nos équipes, comme certains le soutiennent, mais avec les évêques eux-mêmes. Et cela a abouti à la confusion et à
    blesser l’unité catholique. »

Des paroles fortes, mais qu’il était nécessaire qu’entendent directement ceux et celles qui se croient investis d’une
“mission enseignante” dans l’Église, et dont l’orgueil a contribué au vote de cette loi moralement inacceptable.

Les évêques s’étant lancés dans une nouvelle bataille pour amender la loi, nous
allons bientôt voir comment vont se comporter ces groupes “catholiques”…