L’évêque président de Pax Christi USA dresse un bilan négatif de l’intervention américaine en Afghanistan

Download PDF

Évêque auxiliaire de Los Angeles (Californie), Mgr Gabino Zavala est aussi le président de Pax Christi USA. Le 16 septembre dernier, il s’adressait à un petit groupe d’une soixantaine de membres et sympathisants de Pax Christi, pour dénoncer la solution militaire adoptée par le gouvernement américain en Afghanistan, qui a apporté plus de violence et moins de sécurité au peuple afghan.
Cette déclaration prend l’exact contre-pied des déclarations optimistes faites quelques heures plus tôt, par le ministre de la Défense du gouvernement Obama, Robert Gates, selon lesquelles l’envoie d’un nouveau contingent de 30 000 soldats pour éradiquer les Talibans avait permis d’enregistrer un succès dans cette lutte.
« Malgré toutes les affirmations des responsables officiels américains et des médias, la situation en Afghanistan, après neuf années (…) est épouvantable » a déclaré l’évêque soulignant que l’augmentation de la présence militaire de son pays s’accompagnait d’une brutale diminution de l’aide humanitaire tombée de 545 millions de $ en 2002 à seulement 80 millions cette année. « Contrairement à toutes ces affirmations de succès en Afghanistan, ces statistiques révèlent une détérioration de la situation pour les Afghans ordinaires et sape l’argument qu’une présence militaire américaine continue est vitale pour la sécurité et le développement [de l’Afghanistan] (…) Après neuf années de guerre, un objectif clair et atteignable n’a toujours pas été identifié (…) L’augmentation du nombre des troupes a accru le nombre de victimes (…) Je le redis : il faut mettre un terme à cette guerre, comme cela s’est passé en Iraq, un calendrier et une date butoir doivent être établis pour notre départ. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *