Les abus sexuels du clergé vont coûter 9,8 millions de $ au diocèse de Fairbanks

Download PDF

Après une procédure qui a duré quasiment deux années et une troisième révision, le juge des faillites de l’Alaska, Donald McDonald, vient de rendre sa sentence (26 janvier) dans la
procédure de mise en faillite volontaire du diocèse de Fairbanks (Alaska) de mars 2008, relativement à quelque 300 plaintes de victimes d’abus sexuels du clergé du diocèse (prêtres, diacres,
religieux et religieuses) de Mgr Donald Kettler, avérés depuis les années 1960. L’adition est lourde : 9,8 millions de $ (une partie étant provisionnée pour d’éventuels nouveaux recours),
dont 2,5 millions pour les avocats des victimes. Une grande partie de cette énorme somme a été réalisée par la vente de biens diocésains, par la générosité des fidèles (650 000 $) et par
l’assureur du diocèse Alaska National Insurance Co. (1,4 million de $). L’évêché devra, en outre, adresser une lettre d’excuses aux abusés sexuels, procéder à des cérémonies réparatrices
et mettre sur son site internet les noms des abuseurs. Dans une déclaration, Mgr Ketller espère « qu’avec ce jugement, nous allons pouvoir commencer le processus de guérison et de
restauration de la confiance. »