Le mariage catholique en chute libre dans le Rhode Island

Download PDF

C’est le plus petit État de l’Union, car le Rhode Island ne couvre que 4 000 km2, mais c’est un des États de l’Union où les catholiques sont majoritaires : environ 620 000 pour une population d’un peu moins de 1,1 million d’habitants, soit 59 % (mis les catholiques étaient 63,5 % en 2004…). C’est aussi un État où 17,3 % de la population est d’origine française ou franco-canadienne et, même si c’est résiduel, presque 2 % des habitants parlent encore français à la maison… Le seul diocèse catholique, celui de Providence, couvre donc tout le territoire de l’État et il est, de ce fait, suffragant de l’archidiocèse voisin d’Hartford (Connecticut), et son ordinaire est un prélat de première classe, Mgr Thomas J. Tobin.
Ce qui n’est plus vraiment de “première classe”, ce sont les mariages catholiques ! Ils ont diminué de 71 % en quarante ans : on en comptait encore 4 500 en 1969, mais il y en eut à peine 1 300 en 2009, alors que le nombre total de mariages enregistrés dans l’État, entre 1969 et 2009, n’avait lui chuté que de 17 %. Ce qui veut tout simplement dire que l’enseignement catholique n’est plus connu des catholiques et que la nouvelle évangélisation n’est pas un luxe.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *