Une paroisse de Détroit célèbre désormais “ad orientem” et supprime l’autel “secondaire”

Download PDF

 

Construite en 1929, l’Assumption Grotto Catholic Church de Détroit (Michigan) où se célèbrent les formes ordinaire et extraordinaire (tous les dimanches matin à 9 h 30) du rit romain, vient de prendre une décision historique. Son curé depuis 2005, le Père Eduard Peronne, a supprimé l’autel – qu’il faut bien qualifier de “secondaire” – qui servait à la célébration de la forme ordinaire et gênait la perspective des fidèles lors de messes célébrées au maître autel (forme extraordinaire ou ordinaire). Les fidèles ont remarqué ce changement lors du week-end des 18 et 19 août. Une décision que le curé a prise avec l’accord unanime du conseil paroissial – ce fait mérite aussi d’être remarqué. La décision de ce curé lui vient, raconte-t-il, d’une lecture attentive de… L’esprit de la liturgie, de celui qui était alors le cardinal Ratzinger… La présence de deux autels dans le sanctuaire – la partie propre de l’Église où se célèbrent les Saints Mystères – était absurde pour le curé et, en outre, le nouvel autel situé entre le banc de communion et le maître autel, tout beau qu’il fût, gênait la vue et les déplacements des diacre, sous diacre, grands clercs et enfants de chœur lors des célébrations de la forme extraordinaire.

Le blogue Te Deum Laudamus, dans un post du 26 août, nous montre effectivement la gêne au moins visuelle lors d’une célébration ad orientem de la forme ordinaire du Jeudi Saint 2009 (j’y rajoute une autre photo qui montre, comme le nez au milieu du visage, le côté incongru de ces deux autels successifs). Ce blogue nous offre aussi une photo d’une célébration le vendredi 24 août (forme ordinaire). Il n’y a aucun doute : tout est beaucoup mieux ainsi, et toutes les Messes, quelle que soit la forme, sont célébrées ad orientem.

 

 

 

5 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *