Boston : l’Adoration Eucharistique pour les vocations

Download PDF
Ce n’est pas d’un sujet d’une actualité brûlante dont je vais traiter. Encore que… Mais en septembre dernier, un excellent “camarade” (merci Balbino !) – comme
disait le saint curé d’Ars en parlant de ses confrères –, m’adressait par courriel un diaporama qui me promettait « quelques instants d’émotion » avec un « aperçu de la vie catholique à Boston ».
Je l’avais alors regardé avec une vraie émotion, à tel point que j’en conservai le lien. Avant de vous le faire découvrir, quelques précisions s’imposent.

Sinistré par le scandale des abus sexuels d’une petite partie de son clergé, l’archevêché de Boston, désormais sous la houlette du cardinal Seàn O’Malley, o.f.m. cap, se reprend
à espérer dans les vocations et y travaille avec constance. Dans le dossier que j’ai consacré dans L’Homme Nouveau (n° 1 386, 6 janvier 2007) à la visite de la relique du cœur du
saint curé d’Ars à Boston, du 12 au 14 octobre dernier, j’ai tenté de montrer combien la vénération de cette relique avait été liée, dans l’esprit de l’archidiocèse, à l’éveil
des vocations sacerdotales.

À l’occasion de l’année de l’Eucharistie, le pape Jean-Paul II avait béni six ostensoirs destinés aux six continents afin qu’ils soient utilisés pour promouvoir l’adoration pour
les vocations dans le monde entier. L’ostensoir de l’Amérique du Nord n’a cessé depuis lors de pérégriner de diocèse en diocèse au Canada et aux États-Unis. Il était à Boston du 9 au 17 mars
2006, pour une neuvaine à saint Patrick (patron de l’Irlande et de l’archidiocèse), et des adorations du Saint-Sacrement furent organisées dans 16 paroisses, 9 établissements
d’enseignement catholique et 6 communautés religieuses. C’est au cours de ces neuf jours que le reporter-photographe George Martell prit de magnifiques clichés dont a été tiré le
diaporama que je vous propose de découvrir (il dure 6’ 22”) :


L’ostensoir est revenu à Boston cette année, du 9 au 18 mars, pour une nouvelle neuvaine pour les vocations, cette fois dans 47 lieux différents. Les deux prêtres que l’on voit donner la
bénédiction du Saint-Sacrement sont les abbés Daniel Hennessy, directeur des vocations de l’archidiocèse, et Michael C. Harrington (celui qui possède une belle
calvitie…), directeur adjoint.
La musique qui sert d’accompagnement à ce diaporama, mérite aussi un petit bout de commentaire. La chanson O The Wonderful Cross est de Chris Tomlin et tirée de son
premier album The Noise We Make (2001). Chris, âgé de 35 ans, est un protestant méthodiste qui appartient à une petite congrégation évangélique du Texas l’Austin
Stone Community Church
qui a fait ses débuts en janvier 2003. C’est un très célèbre chanteur-compositeur chrétien, et même le premier puisque ses chansons sont les plus chantées aux
États-Unis selon le Christian Copyright Licencing International.

Ouvrez vos yeux et vos oreilles !

1 comment

  1. Bonjour, vous êtes peut-être au courant mais au cas ou vous ne le seriez pas il y aura un congrès eucharistique international à Québec en juin 2008″ vous pouvez avoir de l’information sur le site suivant:

    http://www.cei2008.ca