Les vocations religieuses en chute libre aux États-Unis…

Download PDF

Il s’agit des vocations religieuses et non sacerdotales – lesquelles ne se portent guère mieux. Le Frère Paul Bednarczyk,CSC, directeur exécutif de la National Religious Vocation
Conference
(conférence nationale de la vocation religieuse), est venu en faire un exposé sinistre aux évêques américains lors de leur assemblée plénière d’automne à Baltimore (Maryland) voici
une dizaine de jours. Les chiffres sont cruels.
Dans les années 1960, on comptait aux États-Unis :
– 23 000 prêtres réguliers. Ils ne sont plus aujourd’hui que 13 000 ;
– 12 500 moines et religieux. Ils ne sont plus aujourd’hui que 5 000 ;
– 180 000 religieuses. Elles ne sont aujourd’hui que 59 000.
Globalement, la chute est de 65 % en une quarantaine d’années.
Plus grave encore :
– 75 % des hommes et plus de 90 % des femmes ont 60 ans ou plus…
– Parmi le “petit reste” âgé de moins de 60 ans, plus de la moitié est cinquantenaire : les moins de 40 ans sont… 1 % !
Ce petit 1 % est composé essentiellement d’hommes et de femmes traditionnels voire traditionalistes : les seuls qui recrutent actuellement… (et qui refusent du monde dans leurs maisons).