En Une

Franciscains de l’Immaculée vers un compromis “pluraliste” : la scission

Commentaires (4)
  1. hermeneias dit :

    Oui un sain pluralisme et une saine liberté serait dans la ligne du vrai Concile mais pas dans la ligne d’une idéologie de vatican2 qui a , comme nos “démocraties” , une tendance totalitaire.

    C’est toujours la Vérité et donc le Christ qui rend libre . Pas une idéologie !

  2. hermeneias dit :

    Il y aurait peut être besoin d’une scission chez les frères et soeurs de la cté St Jean

  3. karr dit :

    Nous faudra t-il aussi une scission au sein de l’Eglise Catholique Romaine?
    Il est toujours nécéssaire d’_invoquer,”LE,”concile Vatican II,il me semblait que la volonté de ceux qui ont fait ce concile (100 ou 150 évêques qui ont pris les commandes d’une assemblée de 3000 évêques) le souhaitaient pastoral,les résultats sont pourtant évidents,une Eglise de plus en plus divisée,une sécularisation avancée dans nos pays de vieille chrétienté,une pratique misérable,pas ou peu de vocations,une liturgie multiple et d’une indigence à faire pleurer,églises à l’abandon,une christianophobie de plus en plus visible et active.
    On nous répondra bien entendu que l’Eglise est florissante en Afrique et en Asie,bien évidemment il s’agit de pays qui n’ont pas notre passé,mais ces Eglises locales ne risquent-elles pas d’être rattrapées rapidement elles aussi à l’heure de la mondialisation?
    Il ne s’agit plus d’herméneutique,le Bx Pape Jean avait très certainement d’autres espoirs lorsqu’il convoqua ce concile rapidement phagocyté par des théologiens Allemands,Autrichiens,Hollandais et Français.
    Ce qui est en cause véritablement est ce concile qui en 50 ans ne laisse que des ruines,ce vieux morceau de tissu ne peut être cousu sur la tunique du Christ.
    Au nom de la pastorale l’anarchie est entrée dans le Corps Mystique du Sauveur,les fameuses fumées de satan que dénonçait Paul VI sans les combattre,au nom d’un concile pastoral qui a rompu avec les précédents Conciles qui, eux, réglaient des questions doctrinales autrement plus importantes pour notre foi,l’Eglise attaquée de toutes parts se doit ,par ses pasteurs et ses fidèles, d’en finir avec ces vieilles lunes.
    Par erreur je me suis rendu aujourd’hui dans une paroisse ou je pensais pouvoir participer à une messe célébrée dans la forme “dite”extraordinaire,quelle misère,quel bruit,quel manque de recueillement,pas un moment de silence ni de véritable prière,un prêtre bavard comme un ministre protestant,une vieille dame animant une assemblée de cheveux blancs,quelle tristesse!
    Cette paroisse est pourtant située dans une ville du diocèse de Fréjus-Toulon.
    J’ai cru moi aussi que l’on pouvait s’accommoder de ce concile tout en conservant la doctrine et la liturgie catholiques traditionnelles,il n’en n’est rien et cette triste affaire des Franciscains de l’Immaculée le prouve une nouvelle foi!
    Vatican II ne s’inscrit pas dans la lignée des précédents Conciles oecuméniques et nous n’en sortirons pas tant que des Papes,des Evêques ,des clercs et des laïcs d’un autre temps n’accepteront pas de le remettre en question,quitte à en convoquer un autre!

  4. Maurice dit :

    @ Karr :
    Vous dites – une pratique misérable –
    Nous ne pratiquons pas dans les mêmes lieux, car ce n’est pas mon cas ! Mais j’admets que ce doit être le cas.
    Bien sûr il y a des personnes qui le disent à tout va, ce qui me permet de les remettre en place en leur demandant OÙ elles vont à l’office, bien sur elles ne font que répéter ce qu’elles ont entendu, des « mômes caramel » en quelque sorte ; j’en profite pour prêcher pour ma paroisse comme il est coutume de dire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »