En Une

Des obsèques chrétiennes pour le législateur de la pilule

Article précédent
FSSP : action de grâce (suite)
Commentaires (34)
  1. Chantal dit :

    Dieu est Miséricorde pour ceux qui se repentent (dans le temps) de leurs péchés, et Dieu sonde les coeurs avec Justice.

    1. Frère Dominique dit :

      Merci Chantal de votre voix minoritaire dans les commentaires mais si évangélique.Qui veut jeter la première pierre?

  2. Paul-Emic dit :

    Après Jacquard, Neuwirth.
    au seuil de la porte, d’un seul coup le doute !

  3. gérard dit :

    Depuis Vatican II difficile de voir ou va notre église Catholique,tout le monde il est beau il est gentil?

  4. lebon dit :

    les francs maçons ,c’est l’eglise de satan,ont devraient le savoir non!!

    1. COOWAR dit :

      Non pas celle de Satan où le sinistre personnage craindrait de s’y rendre tant la secte lui apparait dangereuseet toxique dangereuse. C’est par contre l’église de lucifer, l’ange déchu pour s’être opposé à Dieu, rapporte la Tradition judéo-chrétienne, et dit-on aussi pour avoir donné la lumière aux hommes. On devrait le savoir. C’est élémentaire mon très cher frère Watson.

      Claude

  5. denyse dit :

    Personne ne s’attend a ce que des pretres et/ou Eveques Francs-macons respectent le Code de droit canonique — surtout pour un de leurs “freres”!
    MAIS …
    … base sur ce que l’on sait de Miterrand “en Purgatoire grace aux merites infinis de sa Messe d’enterrement” il est possible en effet que les funerailles Catholiques — avec Messe d’enterrement — aide ce monsieur a se retrouver au Purgatoire — profond peut-etre et jusqu’au jugement dernier” (Fatima) — mais neanmoins sauve pour l’Eternite des feux de l’enfer!
    Par contre, il semble que les pretres et Eveques francs-macons eux vont bien en enfer — car “etant donnees toutes les graces ils sont devenus “quasi-anges” et il y a par consequent tres peu de chances qu’ils se repentent avant de mourir d’avoir appartenus a la franc-maconnerie.”
    PRIONS POUR EUX — et tous les pretres Catholiques qui les suivent dans les loges!!!

    1. Sygiranus dit :

      Non ! un pécheur public doit faire amende honorable publique avant d’être admis aux funérailles religieuses. Cela n’enlève rien au jugement de Dieu sur le salut de son âme et cela conforte le fidèle dans la voie de conformité avec les lois de l’Église qu’il a choisi de suivre.
      La miséricorde de Dieu est infinie pour le pécheur REPENTI quelle que soit l’énormité de sa faute à nos yeux, mais celui qui a agit contre la loi de Dieu sans repentir, n’y a pas droit puisqu’il l’a refusée et il reçoit la conséquence de ses actes. L’Église humaine ne peut que réagir en fonction de ce qu’elle voit humainement.

  6. DIET dit :

    Que Dieu lui accorde son pardon, c’est une chose, je ne vais pas critiquer sa Miséricorde.
    Mais l’exemple donné à nous autres humains est déplorable.

    1. Chantal dit :

      Réponse à DIET,
      C’est ainsi que je voie les choses également,
      nos prières feront le reste, selon la Volonté de Dieu, et restons Lui fidèles, toujours.

      1. COOWAR dit :

        Enfin ! Voilà de l’esprit chrétien, charitable et digne du Christ

        Claude

  7. PILLOT dit :

    Ne faisons pas d’amalgame entre décennies. Entre le moment où l’intéressé a fait voter une loi sur la contraception et a appartenu à la franc maçonnerie et le moment où il est mort, se sont écoulées des années pendant lesquelles l’intéressé a pu demander pardon à Dieu. Personne ne le saura jamais et ne doit le savoir (secret de la confession). Ne soyons pas comme les adversaires de l’Eglise qui prêchent toujours la vengeance et non la justice.

  8. Aliénor dit :

    Lucien Neuwirth a peut-être été contre l’encyclique Humanae Vitae en légiférant pour la pilule mais Jésus a dit “que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre”.

    N’êtes vous pas en train de faire pareil, de juger, alors que vous ne savez rien de la fin de vie de Neuwirth, s’il a demandé pardon ou pas…. Ce n’est pas à nous de juger et encore moins à nous de crier “au scandale”. ce n’est pas digne d’un chrétien… Il n’y a que Dieu qui peut juger la vie de quelqu’un. Voyez le criminel qui s’est repenti juste avant de mourir pour qui Ste Thérèse avait prié.

    Il n’y a donc aucune complicité des prêtres ou des évêques dans cette histoire car on na pas le droit de refuser des funérailles chrétiennes à celui qui l’a demandé. Après tout vous ne savez rien de ce qui s’est passé dans le coeur de L. Neuwirth qui par ailleurs a été un grand résistant qui a échappé à la mort de près fusillé par les nazis pendant la guerre et laissé pour mort.

    Pensez aux suicidés à qui on refusait la sépulture chrétienne au nom de ce même Canon, alors que Jean-Paul II a permis ensuite leur enterrement chrétien car avec les progrès de la médecine, on a su que la dépression qui est une maladie conduit au suicide. j’ai un neveu dans ce cas!

  9. de Provenchères Charles dit :

    ” Ne jugez pas si vous ne voulez pas être jugé ”

    Je crois en la Miséricorde Infinie de Notre Seigneur Jésus ,mort sur la Croix pour nous racheter de toutes nos fautes,mais il est vrais que parfois la position des Evêques et des prêtres de France peut et doit nous interpellés et nous faire réagir .

  10. Edmond dit :

    Que savons-nous de la relation intime avec Dieu d’un homme que nous considérons comme pêcheur?
    Dans sa Miséricorde infinie Dieu peut pardonner qui Il juge digne de son pardon. Il y a des cas bien plus graves de personnes qui ont droit à des obsèques chrétiennes. Je pense en particulier aux meurtriers, aux violeurs…

  11. rocheteau dit :

    je le croyais juif… bon il s’est sans doute converti… drôle de conversion qui ne transparaît pas – c’est le moins qu’on puisse dire – dans ses actes… mais puisque franc-maçon, ce qu’il ne peut cacher, que fait l’Eglise de France sinon se compromettre une fois encore ?

  12. patrick de La Rode dit :

    si j’étaiz à Paris, et en bonne santé, j’irait faire “pan-pan-cul-cul” sur le fondement du prêtre qui pollue son église par la charogne de ce franc-mac criminel,
    à noter que De Gaulle le sanglant avait pattonné cette opération, ce qui nous dit quel était le niveau moral de cet épouvantail, et ses liens avec la maçonnerie, en livrant la france à Jean Moulin, ..
    j’imagine que toutes les momies survivantes de ce parti, dans le genre Guéna, les Debré, et autres engraissés, vont défiler autour de ce cercueil, dans une belle danse de trois points… Puisse Daniel Hamiche et nos amis de Paris manifester leur dégoût à cette pantolonade de ces sataniques !

  13. Higelin Franck dit :

    Il y a plus de joie au ciel pour un pécheur qui se repent que pour 99 juste…nous dit notre Seigneur dans ses Evangiles.
    J’ose espérer que c’est le cas avec cet homme. Si tel est le cas alors la miséricorde de Dieu est suffisante. Sinon…eh bien ça le concerne si il est resté sacrilège en rendant son dernier souffle.

  14. Noillar dit :

    Ce n’est pas tant la découverte de la pilule contraceptive que la loi générale qui en a découlé qui est fautive.
    Nombreuses sont les découvertes humainement intéressantes, peu nombreuses sont leurs applications législatives faites avec discernement; à vouloir légiférer sur tout on en arrive à des abus de société; la contraception, c’est bien mais pas vendue comme un produit commercial; elle aurait dû rester dans le milieu médico-social.

  15. Melmiesse dit :

    les funérailles religieuses supposent que le défunt croit à la résurrection des morts, sinon les funérailles religieuses n’ont pas de sens: pourquoi prier pour un cadavre à la veille de sa décomposition totale, de sa disparition définitive, Les funérailles de Neuwirth sont-elles demandées pour son standing ou parce qu’il croit? dans ce cas il aurait regretté sa loi publiquement. L’Eglise semble voguer au gré des désirs du monde, trop faible pour s’imposer

  16. gaudet dit :

    Une messe de funérailles peut trouver des fondements dans le fait que ce monsieur avait été bel et bien baptisé dans son jeune age et donc qu’il faisait partie intégrante de cette famille sacramentelle qu’est l’Eglise , et ceci quelque soit son comportement ultérieur.

    Par ailleurs, nous n’avons absolument pas en main , les moyens de connaitre à fond l’état de sa conscience au moment du trépas, et donc il est charitable, de lui permettre de bénéficier malgré tout du doute!

    Cela dit il s’agit d’un point de vue personnel, et j’affirme ici le fait de ne pas être sur totalement d’avoir raison, à charge donc à quiconque possédant des lumières supérieures aux miennes de me reprendre et critiquer mon point de vue !

  17. Benoist dit :

    Il n’était pas juif?
    La bonne nouvelle est qu’il se serait converti…

  18. le problème actuel est que la plupar’t des catholiques ne connaissent même plus leur catéchisme de leur profession de foi, alors comment voulez-vous qu’ils connaissent le catéchisme pour adulte.
    S’ils prenaient la peine de se former, ils sauraient que il y a une différence entre péché public et péché privé, l’Eglise ne peut encourager le péché public en cautionnant les péchés public sans repentir avec témoignage du prêtre confesseur ou des proches(sous peine de péché grave de mensonge pour ces derniers) d’un mourant.
    Refuser les funérailles religieuses à un mourant en état de péché public ne veut pas dire que celui-ci est danné, celui-ci ayant pu se repentir à la dernière miette de seconde de sa vie, mais sans témoin humain de cette conversion on ne peut faire l’économie du refus des ses péchés publics non regrettés devant témoins.

  19. Kanjo dit :

    le bon berger laisse les 99 justes pour aller chercher celui qui est perdu
    d’accord, mais il ramène celui qui s’était perdu vers les 99 justes, il ne reste pas avec là où l’a trouvé,
    j’ai l’impression que nos évêques se soucient exclusivement de ceux qui sont perdus, au point de préférer se perdre avec eux plutôt que de veiller sur nous.

    1. COOWAR dit :

      Je préfère qu’ils recherchent celle qui s’est perdu que de veiller sur ceux qui savent veiller sur eux-mêmes et surveiller les autres dans les méandres de leur conscience.

      Au fait, à propos de Mitterrand qui serait au purgatoire jusqu’à la fin des temps: comment le savoir et qui l’a prétendu si ce ne serait un tourneur de table. Esprit ! Es-tu là?

      Claude

      1. Sygiranus dit :

        Mitterand ne saurait être au purgatoire jusqu’à la fin des temps (de quels temps?) puisque celui-ci, à l’inverse de l’enfer, débouche sur le paradis.
        Quand à l’envoyer ci ou là, il ne dépend que de lui. Pour nous, nous ne pouvons que constater certains scandales de sa vie publique que l’enseignement de l’Église nous affirme conduire à la damnation éternelle s’ils ne sont pas reniés par leur auteur. Un reniement public autorisera une cérémonie publique qui, sinon, confirmerait d’autres fidèles dans un laxisme de pensée et d’actes dommageables à leur salut. Il ne s’agit pas là de jugement de la part de qui que ce soit, mais de pure et saine logique.

        1. COOWAR dit :

          Ce n’est pas moi qui affirme qu’il est au purgatoire jusqu’à la fin des temps. C’est une autre personne qui y a fait allusion en avançaont que ce serait grâce aux innombrables messes dont il aurait bénéficié.

          Enfin, vous me faites franchement rire pour ne pas avoir à crier contre vos ukazes ayatollesques et délirants – dont à ma connaissance, l’obligation n’apparait nulle part dans les Evangiles.

          Que faîtes-vous donc du secret de la Confession, des conseils tout personnel du directeur de conscience?

          Que faîtes-vous donc, dans le Rosaire aux Mystères Lumineux ( 3ème mystère de la Prédication du Royaume de Dieu, de la véritable conversion qui fait après l’écoute de la Parole de Dieu, et n’a pas à être vérifiée et validée par je ne saus quel inculte et borné intégriste.

          Bien fraternellement à tousses.

          Claude

  20. Michel Cliche dit :

    Il faut faire attention à notre propre jugement si cette personne a demandé une cérémonie religieuse catholique. Si nous avons des certitudes sur la vie libertine et ou déviante de la personne, il s’agit de ne pas en faire l’éloge tout simplement. Sur la croix, l’un des larrons a demandé à Jésus de se souvenir de lui lorsque Jésus serait au Paradis! Je pense que l’on connaît la belle réponse du Christ! Bien souvent, c’est l’œil de notre jugement qui nous aveugle. Je comprends l’irritation de certaines personnes en regard d’une et ou des situations particulières, mais il faut garder le pardon sur le cœur de la main… De toute manière, le jugement appartient à Dieu et Lui seul est Maître et Souverain de sa création qui a été faite à son image!

    1. Frère Dominique dit :

      bravo à Michel.Merci de votre lecture des faits

  21. DIET dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Chantal de Thoury.
    A péché public, repentance publique.
    Le bon larron a fait une repentance publique.

  22. Papé dit :

    Rien ne veut plus rien dire dans notre église déboussolée!
    Je dis blanc et je fais noir …
    Oui , mais peut-être que ceci ou que cela …
    Bien entendu , mais à ce moment-là , passons nous du
    droit canon et chacun fera ce qu’il veut,comme il veut …
    Etonnez vous que le catholique “lambda” n’y retrouve
    pas son latin …tout cela n’a aucune importance aux yeux
    du plus grand nombre …On s’en fout …

  23. senex dit :

    Le problème est pourtant simple.
    Ou ce dignitaire de l’Humanisme s’est converti sur le tard au Catholicisme.RIP
    Ou c’est le Catholicisme qui s’est converti sur le tard à l’Humanisme….
    CQFD

  24. rocheteau dit :

    je pense en effet que nous ne devons pas juger, le jugement appartient à Dieu seul, mais lorsque les faits reprochés sont graves et visibles à tous, il n’est pas possible de ne pas redouter le jugement du Seigneur pour celui qui a péché gravement … Dieu est toute Miséricorde, mais n’est ce pas être irrespectueux que de trop compter sur cette miséricorde au mépris de sa grande justice ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »