En Une

Vincent Lambert : les partisans de sa mort s’acharnent tous azimuts. Mais ils ont perdu une bataille

Commentaires (10)
  1. Boanergues dit :

    Honte à la médecine de tolérer comme “confrère” ce Kariger dont l’acharnement “thérapeutique” va jusqu’à l’ORGUEIL de se croire maître de la vie et de la mort !

    La karigerite ou le leonitisme doivent être sanctionnés durement et de manière exemplaire afin que cesse cet abus de pouvoir qu’est la manipulation de la vie et de la mort dont SEUL DIEU est le maître !

    Qui plus est, ce Kariger ne respecte en RIEN le secret médical en exposant le problème sur la place publique !

    Jusqu’à quel niveau d’ORGUEIL la médecine va-t-elle se substituer à DIEU ?

  2. Philippe Coutel dit :

    Merci et ça me confirme : je ne voterai pas pour le PDC. Toute la classe politique actuelle est à jeter au panier hormis Printemps Français.

  3. kalika54 dit :

    Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir. Le seul problème de nos jours c’est que le plus souvent la “nullité” gagne. Et ce n’est pas parce que des nuls nous dirigent à tous les niveaux que nos coeurs et nos intelligences doivent accepter d’être enfermés dans cette nullité.

  4. Nicaise Dominique dit :

    Qui sommes nous , pour décidés , de la Mort D’une Personne ? Je suis âgée est très Malade , mais Seul Dieu , peut Me rappeler !

  5. Struyven dit :

    Je dénonce totalement l’attitude honteuse du Dr. Kariger.
    Son patient a le droit d’être transféré dans une clinique de soins palliatifs. Où l’on s’occupera mieux de lui que dans la clinique du Dr. Kariger qui le fait mourir à “petit feu”, la privant de toute nourriture et ne donnant qu’un minimum de liquide. Il mourra ainsi de soif et de faim, alors que bien qu’il ne sache s’exprimer clairement, il est en bonne santé générale. C’est une honte selon moi. J’approuve les parents à 100% et leur souhaite bon courage.
    D’ailleurs si l’on admet ce genre de chose, les gens devraient bien réfléchir car cela deviendra la norme pour tout patient dans cet état……mais ils n’auront pas tous envie de mourir de cette façon que je trouve cruelle. Que Dieu leur vienne en aide.

  6. Françoise Authosserre dit :

    Laisser sciemment mourir de faim et de soif une personne consciente mais incapable de s’exprimer est un acte criminel de non-assistance à personne en danger (d’autant plus grave que cela émane d’un médecin), sauf erreur sanctionné par la loi. En outre il y a manifestement acte de torture et de barbarie sur une personne sans défense, encore et toujours, sauf erreur, sanctionné par la loi. Encore faudrait-il que la famille porte plainte, mais notre justice ressemble souvent à une mascarade, punissant les innocents et innocentant les coupables.

  7. cqfd dit :

    Avec tout mon respect à vous lire, j’ai l’impression que vous demandez à la médecine de ressusciter les morts ou les presque morts ou encore de maintenir la vie dans le vrai ou faux espoir d’un miracle.
    Ne faut-il pas laisser partir les presque-morts rejoindre Dieu et quel est ce moment pour les chrétiens ?

    1. C dit :

      Un “presque mort” ça n’existe pas. La personne dont il est question est dans un état de conscience minimale, et en bonne santé.
      Ce qui signifie que pour le tuer on parle de lui retirer l’alimentation et l’hydratation.
      Cela n’a rien à voir avec le fait de “le laisser rejoindre Dieu”. Il s’agit d’un assassinat.
      Soyez plus cohérent et moins hypocrite dans la formulation de votre question.

  8. Denis Merlin dit :

    Dans la perspective de la vocation divine de l’homme, la catégorie de l’utile n’a pas sa place. L’homme est digne, d’une dignité inamissible et a droit à l’aide de ses semblables pour accomplir sa mystérieuse vocation.

    Seule créature visible créé pour Dieu, l’homme est sacré pour l’homme. Il n’y a donc aucune vie “inutile” ou qui “ne mérite pas d’être vécue”. Il y a des vies que Dieu veut et que l’homme ne peut terminer.

    « Je suis âgée est très Malade , mais Seul Dieu , peut Me rappeler ! » dit très justement madame ou mademoiselle Nicaise.

    Je suis très déçu d’apprendre que monsieur Kariger fait partie du Parti chrétien démocrate dont il serait une “figure” sans que personne d’autorisé dans son parti ne le désapprouve. Décidément, je voterai blanc.

  9. nicolas dit :

    Moi je dis plutôt honte à vous de ne pas respecter le choix d’un homme. Qui êtes vous pour decider qu’un tiers doit subir d’attroce souffrance, d’être enfermé dans son corps…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »