Perepiscopus

Fusion de paroisses dans le diocèse de Tours

Commentaires (4)
  1. gege dit :

    On se croirait dans l’administration préfectorale.
    Ce mouvement fait disparaître le vocable de l’île Bouchard, haut lieu d’apparition de Marie en 1947!
    C’est pour le moins malheureux. Personnellement, je regrette beaucoup.

  2. senex dit :

    La France fut préservée de la guerre civile par la prière des enfants demandée à l’ile bouchard par Notre Dame
    en 1947 je crois. Les rouges se déchainaient .Leclerc disparaissait dans un “curieux accident “d’avion.Tout était prèt .Mais Notre Dame veillait.La prière des enfants a un poids énorme dans la balance de la Providence. Nous en avons un besoin urgent,très urgent Merci

  3. Somme toute, une très minuscule réorganisation. L’archidiocèse de Québec au Canada va passer d’environ 220 paroisses à une trentaine de «communions de communautés» (en fait un regroupement de plusieurs églises sous une seule paroisse) d’ici 2020.

  4. toto dit :

    Le regroupement des paroisses en France a dooné lieu à la récupération des cures et logements des curés par le pouvoir civil, puisqu’il n’y avait plus légalement de curé. Les lois de 1905 obligeaient l’Etat à fournir gratuitement le logement au curé, après spoliation des églises et des cures. Comme il n’y a plus de curé, mais des “prêtres accompagnateurs” ou autre dénomination jargonesque, l’Etat à joué sur les mots.
    Tout cela pour masquer la déconfiture du clergé moderniste français qui préfère soumettre à la démolition les églises plutôt que de les confier à des traditionalistes (qui ne savent plus où loger leurs séminaristes, tellement ils en ont)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »