Points Non Négociables

Espagne : la haine pro-mort est sans limites

Commentaires (3)
  1. Andrews dit :

    Lorsque la seule solution qui se présente est un avortement dans un environnement médicalisé…c’est la bonne solution.Si les gens “bien intentionnés” refusent même de parler de contraception et que des viols continuent d’être perpétrés, ayez l’humanité de laisser les femmes faire des choix, c’est leur corps, leur vie, pas la vôtre

  2. Erasmus Minor dit :

    La défense de la vie n’est pas à options et admettre que tuer un homme « coupable”‘est licite rend votre combat infondé. Tant que je n’aurai pas lu un texte de vous contre la peine de mort et rappelant que nul homme peut être tué, je penserai que votre combat est faux.

  3. Françoise Authosserre dit :

    Pour les enfants handicapés accueillis dans cet établissement, le message est clair et s’adresse directement à eux : vous n’auriez pas dû naître, vous auriez dû être avortés. En rouge, couleur du sang, du meurtre, de la révolution communiste. Paradoxalement, couleur aussi de l’amour qui vient du coeur.
    En tout cas, c’est dur, dur, surtout pour ces pauvres enfants. Espérons que le tag aura été effacé avant que tous aient pu le lire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »