Perepiscopus

Mgr Leborgne ne connaît pas encore Amiens

Commentaires (2)
  1. Sylvie Houbouyan dit :

    ” Serviteur de la joie des hommes ” cette phrase est ambigüe .
    Mais pour me rassurer, je veux croire qu’elle pointe vers celui qui a bien utilisé les talents que le Seigneur lui a confiés et qui entend le jour de l’examen de passage :
    “Bon et fidèle serviteur! Entre dans la joie de ton Maître “.

  2. Pierre dit :

    Monseigneur, il est une manière simple de répondre. Pourquoi esquiver, dire tout en n’affirmant pas clairement les choses.
    Premièrement, la position de l’Eglise n’a jamais changé et ne changera jamais quant à la manière digne de communier, sinon on mange et boit sa propre condamnation. Ce n’est pas, absolument pas une question d’accueil de la part de communautés chrétiennes.Si le Père a accueilli l’enfant prodigue, il y avait une condition: qu’il revienne librement et demande pardon. uelle joie pour tous cette humilité !!!!
    Jésus préfère un pécheur qui se repent à un chrétien qui se croit juste…
    Monseigneur, apprenez à bien connaître votre diocèse, mais surtout votre catéchisme… sinon vous êtes un aveugle guidant d’autres aveugles.
    Je vais prier pour vous et votre mission, car rien n’est facile. Ce qui est simple, c’est cela qui est difficile…
    ue tous les évêques, prêtres et chrétiens récitent chaque jour le magnificat jusqu’à ce qu’ils le comprennent… mais pour certains, cela leur sera caché jusqu’à ce qu’ils acceptent de se mettre à genoux…. et pour les divorcés remariés, après s’être confessé, de vivre en frère et soeur.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »