En Une

10 ans sur le siège de Dijon

Commentaires (3)
  1. Épiscopat ambivalent au possible… Sous un aspect conservateur Mgr instaure une “nouvelle Eglise” ! Mgr de Dijon se plaint de ne pas avoir beaucoup de vocations… et ce constat chez Mgr accentue sa volonté d’instaurer une pastorale avec des ministères ordonnés affaiblis, des ministères et des charges copartagés avec les laïcs !!!! Ainsi lors des nominations chaque curé est installé “in solidum” avec un laic, une laïque, une religieuse ou un diacre…. Par exemple : “Doyenné Nord-Ouest : – Le Père Vincent RICHARD est nommé Doyen. – Madame Sylvie CLEMENCE est nommée Doyen adjoint.”

    Ailleurs, Mgr de Dijon est Grand Prieur du Saint-Sépulcre, il ne semble pas prêt à résoudre la crise grave que connait l’Ordre en France.

    1. Shimon dit :

      Ambivalent plus que ce n’est possible et tolérable.
      La recherche du compromis politiquement correct conduit l’Église à sa perte.

  2. Shimon dit :

    “Il n’y a plus d’enseignement religieux à l’école.”
    Puisque l’on veut reconstruire les rythmes scolaires et développer les activités para-scolaire, pourquoi ne pas essayer d’organiser parmi celles-ci, dans l’école, des activités de christianisation, ce que jadis on appelait le “catéchisme”?
    Pourquoi ne pas développer des ateliers de création d’objets religieux, de peinture d’icônes, de chant religieux ou grégorien, de théâtre religieux ou de représentation des mystères?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »