En Une

“En réalité, Marseille n’a pas besoin d’auxiliaire”

Commentaires (3)
  1. rocheteau dit :

    bon courage Monseigneur, que le Seigneur Jésus, par Marie sa Mère, notre Bonne Mère, vous aide dans votre ministère, et qu’Il vous permette de maintenir ferme la barque de l’Eglise, spécialement en France, malgré les tempêtes.

  2. Raymond dit :

    C’est qui le monsieur sur la photo avec sa belle chemise?

  3. WEYBURG dit :

    Oui, mais ainsi, comme tous les auxiliaires, il aura pu être choisi par son évêque local (pas besoin d’insister) voire le “presbytérium” du coin (pas besoin d’insister non plus), Rome (pas besoin de etc…) se contentant de signer en bas à droite, avant d’être réinjecté dans quelques années comme évêque diocésain… D’où la persistance d’un épiscopat abominable dans notre pays.Seule une jacquerie pourra nous sortir de cette folie.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »