En Une

Les premiers pas de Mgr Michel

Commentaire (1)
  1. Marc dit :

    Quelle montagne d’égoïsme ! Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font !
    Ils sont bien au chaud, nos évêques, en se rassurant, en se réchauffant mutuellement. Pendant ce temps, au dehors, et pour une bonne part par leur faute même, car ils n’ont pas fait leur devoir, leur devoir de pasteurs, des enfants sont privés odieusement, délibérément , de père ou de mère.
    C’est pour une bonne part leur faute si la France en est arrivée à une telle infâmie, et c’est bien en raison de ce qu’ils n’ont pas joué leur rôle de pasteurs. Car ils n’ont pas dit ce qu’ils devaient dire à celles de leurs brebis qu’ils voyaient sous leurs yeux apporter leur adhésion et parfois leur appui actif en faveur de ce projet de loi, maintenant promulgué, sur le mariage et l’adoption. Ils sont demeurés impavides devant le spectacle extrême de députés et sénateurs catholiques, parfois même s’affichant pratiquants, qui ont été jusqu’à voter cette loi, sans même que nos évêques leur disent qu’ils commettaient ainsi une faute très grave, dûment répertoriée comme telle par la Congrégation pour la doctrine de la foi.
    Par pitié, ne recommencez pas la même défaillance pour la propagande sur le genre, la PMA, la GPA. Par pitié pour le monde et pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »