En Une

Qui pour gouverner Quimper ? Un choix crucial

Article suivant
Forza a Chjesa
Commentaires (14)
  1. rocheteau dit :

    tout ça est désolant : la volonté globale du CEF d’éliminer ceux qui les empêchent de tourner en rond se manifeste ici. pour que vive la pensée unique…. malheur aux réactionnaires suspectés de soumission à Rome….

  2. c dit :

    Lire peut-être ex-officier de marine, même si sans doute l’on est marqué à vie par son passage à la baille !

    Par ailleurs, situation pas forcément étonnante, se rappeler comment Mgr Cattenoz a été « combattu » à son arrivée dans son diocèse d’Avignon alors qu’il avait vraiment mis le doigt là où il fallait, et combien les diocèses comme ceux de Toulon ou de Bayonne par exemple font exception.

    Il faut de la patience pour que l’Eglise en France, celle de l’enfouissement et de la sécularisation renaisse…mais tous comme pour les caciques politiques qui nous gouvernement depuis un demi-siècle, les temps évoluent et la jeunesse catholique (clercs et laïcs) de 2014 n’est pas celle des années 70. L’exemple douloureux de Quimper est peut-être un bon «révélateur-détonateur ».

  3. de la Croix Guy dit :

    Ne vous faites pas d’illusions… le Pape Bergoglio est un véritable jésuite qui refuse d’affronter l’ennemi de face … vous verrez…

  4. Bruno ANEL dit :

    Le problème est peut-être que certains évêques sont mal préparés à leur tâche. Ceux qui ont un cursus diocésain classique (curé, vicaire épiscopal, vicaire général) ont une expérience de gouvernement pastoral et sont probablement mieux préparés que des religieux ou des enseignants. Les nominations récentes effectuées par le pape François semblent privilégier ce profil classique.

    1. sygiranus dit :

      … et gnan, gnan, gnan et gnan, gnan, gnan ! Les évêques sont là pour enseigner la doctrine de l’Église et réprimer l’erreur. N’oublions pas que les prêtres ne font partie de l’Église Enseignante que par délégation de l’Ordinaire. Une des choses encore que Vatican II a mis cul par dessus tête avec la vertu d’obéissance (à Dieu d’abord) !

  5. LE GUEN dit :

    La Vierge à la Salette et à ses grands mystiques a dit qu’il y aurait une affreuse crise dans l’Eglise. En voilà un exemple. C’est triste à dire. Je plains cet évêque, comme il doit souffrir. Soutenons-le de nos prières.

  6. Rasseemblement de soutien à l’évêque Le Vert et de désapprobation pour l’importance trop grande donnée à des prêtres de la mouvance gaillot ou pro loi Taubira comme l’interview faite hier par Ou(e)st-France à Laurent Laot :

    Dimanche 15 heures devant la cathédrale.

  7. Philibert dit :

    Il y a une erreur de fond dans l’avant-dernière phrase de l’article, qui dit : « Sachant que les salaires des prêtres actifs et retraités atteignent un total de 160.000 euros pour le diocèse, où vont les 3 autres millions d’euros du poste budgétaire ? »

    Il ressort du dernier paragraphe que les salaires des prêtres actifs et retraités atteignent un total de 160.000 euros par MOIS, soit 1.920.000 euros par AN, auxquels s’ajoutent les salaires des 43 laïcs en mission ecclésiale et des 74 laïcs en charge administrative. Au total, on doit être tout proche des 3 millions d’euros pour lesquels l’auteur de l’aricle s’inquiète inutilement…

  8. rocheteau dit :

    bravo pour cette manif en faveur de Mgr Le Vert

  9. Maxime Lyon dit :

    Bonjour,

    Je suis un lecteur assidu de Perepiscopus. Mais je suis choqué de lire régulièrement des charges contre les laïcs salariés dans les diocèses. N’oublions pas que sans eux les Eglises particulières ne fonctionneraient plus !
    Nous le vivons à Lyon ou le “dégraissage” a eu des répercutions dramatiques sur les effectifs de la Pastorale de Jeunes… et sur la confiance pour l’institution.

  10. à Maxime Lyon

    Bien sûr il y a des laics obéissants au Magistère et à la hiérarchie et au Pape,
    MAIS mon expérience m’a montré que les service de formation des adultes du diocèse sert à former des laics cooptés par d’autres laics déjà en place, eux-mêmes mis en place par des prêtres très progressistes.
    Ce service de formation est une citadelle progressiste.

    D’autre part, vu les finances, il va bien falloir remercier ces laics, qui coûtent à l’évidence la peau des fesses. Ce n’est pas pour rien que jusqu’à présent l’Eglise avait pour personnel des bénévoles : prêtres, religieux religieuses, laics bénévoles…

    Enfin, d’après la rumeur, le clash à Quimper a bien eu lieu sur un fond de crise financière et notemment de choix discutables de l’évêque (vente de l’immobilier pour financer les salaires, endettement en croissance très importante, construction discutable du côté de Gouesnac’h…

  11. Côme dit :

    @Gwilhmod Tepod
    c’est dommage de colporter ce que vous dire vous même être des rumeurs, ne trouvez vous pas ?
    quand il y a rumeur, il faut chercher qui la initier pour savoir à qui cette rumeur rapporte.

    Mgr Le Vert a bon dos ! Il a le dos large !!!
    vous parlez de choix discutable de l’évêque : vous oubliez qu’il ne prend pas de décision tout seul. Surtout lui, qui est connu pour beaucoup consulter !

    Tout ce que nous pouvons lire sur lui (tout ou presque) est positif, dit qu’il a fait beaucoup pour un diocèse qui n’était pas ou peu dirigé.

    Mgr Le Vert autoritaire ! pour ceux qui le connaissent bien, ce n’est pas la caractétistique qui vient en premier lieu à l’esprit. C’est un homme courageux, d’écoute, il prend des décisions. Pour qu’il demande au Pape d’être autorisé à suspendre momentanément son ministère pour se reposer, est qu’il a dû être bien malmené par son entourage qui était sensé l’aidé. Conseiller l’évêque ne veut pas dire prendre des décisions à sa place.

    Prions pour notre évêque et prions que la paix se rétablisse aussi à la lumière de la Vérité.

  12. à Côme,
    Oui c’est une rumeur, et malheureusement il faut bien s’en contenter car ici en Finistère c’est la Grande Muette. On a beau demander des explications on n’en obtient que des rumeurs… Cela fait maintenant trois semaines que j’enquête. Tout concorde pour qu’effectivement on puisse dire qu’il y a eu contestation d’un choix immobilier de Mgr Le Vert au sujet de sa secrétaire personnelle. Je considère que c’est un fait : il semble bien que son économe relayé par une grande partie de son conseil épiscopal ait critiqué ce choix, point barre.
    En plus, et c’est lié, comme il a fait venir cette secrétaire après plusieurs mois d’épiscopat, cela a été vécu comme un déni de confiance envers ses vicaires généraux et “son équipe” en général. Le fait qu’il lui ait confié des responsabilité, le vicaire général Larvol ne l’a pas supporté. pourtant cet homme favorable à Gaillot en 1993 devrait être content de la part croissante donnée aux femmes dans l’Eglise. Il semble bien que l’on soit devant un cléricalisme de la part du clergé finistérien, bien qu’il soit très largement progressiste, à gauche pro avortement pro mariage gay (personne n’a soutenu l’évêque quand il a apprlé à manifester en 2013…) etc…
    Mgr Le vert me laisse plutôt une impression d’être assez autoritaire. J’en sais quelque chose mais c’est personnel. C’est pour moi un fait et cela ne me dérange pas tant que cela. Quand on a pris pendant 40 ans la liberté de faire en gros ce que l’on veut dans le diocèse, toute directive contraire fait éffet d’autoritarisme. Je pense même que Rome l’a choisi pour sa poigne pour essayer de mettre ce clergé ultra progressiste, et pour tout dire hérétique pour moi , au pas. Il n’a pas réussi : ils ont eu sa peau.

  13. Côme dit :

    Est ce que Monseigneur Gueneley va changer quelque chose ?
    Il dit lui même qu’il est venu pour pacifier…
    Pacifier : remettre comme avant ? la situation avant tous les changements initiés par notre Père Evêque Le Vert ?
    Je commence à en douter.
    Pacifier : recréer du lien pour poursuivre la réforme ?
    Pacifier : lever le tapis du salon pour balayer la poussière dessous ?

    Va t’il aussi pacifier l’ambiance à l’évêché où plusieurs cas de souffrance au travail auraient été mentionnés ? Il sera fort intéressant de voir comment ceux ci sont traités, car cela sera très emblématique de ce qu’il fera pour le reste.
    Quid de l’économe diocèsain ? mission reconduite…
    Quid du vicaire général démissionnaire ? repositionné…

    Alors pacifier ? cela semble être remettre tout comme avant.
    Si c’est la même chose qu’avant, pourquoi quelquechose changerait ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »