Points Non Négociables

Avortement : deux Américaines de quinze ans réussissent à sauver leur enfant

Commentaires (4)
  1. Shimon dit :

    L’avortement n’est jamais un droit, toujours un drame.
    Dans tous les cas c’est un homicide volontaire avec préméditation
    (un meurtre au premier degré selon la terminologie juridique anglo-saxonne).
    Que l’on puisse forcer un mère à être complice d’un tel homicide,
    à tuer la chair e sa chair
    est un pur scandale,
    que l’on soit le père de l’enfant
    ou un parent de la mère enceinte
    ou même la mère elle même
    personne n’a droit de vie ou de mort
    sur un être sans défense.
    C’est vraiment la pire des lâchetés!!

  2. Françoise dit :

    Deux récits bouleversants, avec une dénonciation ciblée de la violence domestique. Bravo à ces jeunes filles et à ceux et celles qui les ont soutenues ! Parfois l’intervention de la police peut être une bénédiction.

    Vous souvenez-vous de ce triste épisode : en France justement où avortements et accouchements se côtoient dans les mêmes lieux, une infirmière s’était “trompée” de patiente : au lieu de donner la potion abortive à celle qui étai venue avorter, elle l’a donnée à une future maman dans une chambre voisine, qui était venue se faire faire un cerclage pour éviter une fausse-couche spontanée et ne pas perdre l’enfant qu’elle attendait, un enfant désiré qu’elle attendait avec une grande joie. Elle a fait confiance à l’infirmière et a bu le breuvage mortel. L’enfant est mort …

  3. CHAMPOISEAU dit :

    Je ne vois pas pourquoi on condamnerait les assassins qui courent le monde alors qu’on laisse en liberté tous ces “médecins?” assassins et qui en plus s’attaquent à ces victimes sans aucune défense. Alors,on fait quoi aujourd’hui “docteur machin” . On découpe les membres de l’enfant? on lui fait une piqûre dans le crâne? on le brûle dans sa mère? Oh, on va changer un peu, ça sera l’aspirateur karman! Monstres!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »