En Une

“Cristeros” : Allociné se livre-t-il à une manipulation ?

Commentaires (6)
  1. Maurice dit :

    De quoi de quoi, un film montrant des cathos ne se laissant pas faire et prenant les armes avec succès, devant des films qui sont sur plus d’écrans ?
    Scrogneugneu, il ne faut surtout pas que cela soit su ! Vite, dénigrons-le.

  2. REZVOY dit :

    C’est un bon film qui raconte une histoire vraie avec beaucoup de pudeur et de retenue.
    Pudeur sur la violence qui est pourtant bien présente et pudeur sur les sentiments qui sont suggérés sans aucun pathos.
    Un très bon film qu’il faut voir si l’on s’intéresse à l’histoire qu’il raconte et ce qu’il montre des pouvoirs établis qui se moquent bien du peuple qu’ils prétendent représenter et défendre.

  3. Anne Lys dit :

    Il serait extrêmement grave que les développeurs d’Allociné truquent les notations en ajoutant en masse des notations de leur cru en vue de promouvoir un film ou au contraire de décourager les spectateurs.

    Il appartient à ce site de démentir – en apportant la preuve que les mauvaises notes en question proviennent bien de personnes physiques sans lien avec ses développeurs – ou de reconnaître la manipulation, puis faire disparaître ces notes suspectes et sévir contre leur(s) auteur(s). S’il ne le fait pas, sa crédibilité sera à tel point compromise qu’il n’aura plus qu’à fermer

  4. toto dit :

    Allociné, ce sont des socialo-gauchistes, c’est normal qu’ils “tiquent” devant les commentaires positifs. Ils se plaignent que ce ne sont que des spectateurs occasionnels qui se connectent pour la première fois et non les “habitués” des notations. Si on n’a plus le droit de voter pour un film à quoi sert la rubrique notation d’Allociné? Pas besoin d’injecter de mauvaises notes bidon, il leur suffit de rameuter leurs petits copains, tous “spécialistes” de cinéma pour descendre le film qui ne leur plait pas. Comme a fait la presse. Pensez-donc, un film qui raconte le martyre des catholiques mexicains, sans une seule scène osée, ni amourette homosexuelle ne peut pas être un bon film!

  5. Domremy dit :

    24 mai 2014

    Trois cent personnes EN UNE NUIT qui amènent leur voix pour démolir le film ce ne sont pas, avec certitude, 300 personnes venant donner, une par une , leur appréciation après avoir vu le film : c’est une secte ou une agence commanditée pour réaliser ce boulot .

    Rien à voir avec la mobilisation des chrétiens comptant sur le bouche à oreille et les samizdat pour défendre ce film que BIG Brother a tout fait pour démolir : en ne le distribuant pas pendant 3 ans , en mobilisant toutes les critiques médiatiques contre , en engageant des agences susceptibles d’envoyer 300 avis à une agence d’information en une nuit.

    Pour les « 300 » nocturnes on ne peut s’empecher de penser aux Grands Frères maçons occidentaux de Callès et de sa bande de gouvernants qui ont donné au Mexique la véritable mesure de leur fanatique tolérance :

    -en se laissant subventionner par le Ku Klux Klan ( au fait ! qui sait qu’avant de s’en prendre aux Noirs le Ku Klux Klan a été fondé pour traquer les Catholiques … Il a remis ça au Mexique en s’alliant avec Callès contre les Cristeros ),

    -en sollicitant et recevant gracieusement des armes du gouvernement U.S qui , hier comme aujourd’hui, garde Catholique et Orthodoxes dans sa ligne de mire

    -en massacrants 250 000 citoyens , pauvres paysans en majorité, qui n’acceptaient pas la négation de leur foi et la persécution qui les visait .

    Un film sur des catholiques, qui sans haine mais sans compromission quand à la vérité, montre cela, mérite bien la mobilisation de toute cette cabale aussi fanatique que cruelle et haineuse que celle qui sans remord a commandité les mesures et les assassinats de 250 000 Cristeros .

    Reste que le film est dans son style , sa forme , son ton, un film magnifique ( je n’ai pas besoin d’une agence pour me dire qu’en penser ) et qu’il a l’éminent mérite d’avoir révélé au monde les noms occultés de CRISTIADA et de CRISTEROS , qui ne seront plus jamais oubliés .

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »