Points Non Négociables

Etats-Unis : avoir accès à l’avortement, pas à l’hôpital !

Commentaires (4)
  1. Françoise dit :

    Les risques mortels de l’avortement, même “médicalisé”, de la future mère qui ne l’est plus, comme ceux de la “pilule”, sont considérés comme quantité négligeable et généralement minimisés, ignorés, voire niés par les media.

  2. Shimon dit :

    L’avortement est un bussiness très lucratif.
    Il ne faudrait pas décourager les clients potentiels en leur faisant peur.

  3. Virginie Delcourt dit :

    Vous dites: “des morts consécutives à des avortements défraient assez régulièrement la chronique”. Eh ben oui, il est assez courant qu’il y a des morts consécutivement à des avortements: le bébé! C’est même le but de la manoeuvre. Vous n’y aviez jamais pensé?

    1. jaime adival dit :

      Bien sûr, cela va de soi ! J’aurais dû écrire : “des morts maternelles consécutives à des avortements…” Il est d’ailleurs frappant de voir que ces morts sont officiellement comptabilisées parmi les morts maternelles, alors même que les partisans de l’avortement nient que la femme enceinte soit déjà mère.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »