En Une

Christine Pedotti : le bon chrétien ne va pas à la messe, il accueille les immigrés

Commentaires (3)
  1. c dit :

    Ben voyons, Le bon chrétien va d’abord à la messe et tente ensuite de suppléer l’indigence ou la politique cynique des hommes de gouvernement qui font tout pour que le chaos s’installe dans les terres de Chrétienté, le bon chrétien si nécessaire prend les armes pour défendre les siens avec les autres. Le bon chrétien n’a pas besoin d’une dame Pedotti pour savoir ce qu’il a à faire, le bon chrétien agit en acte et pas en parole, le bon chrétien conseille à Mme Pedotti (et à ses amis) d’ouvrir d’abord leur maison aux migrants qui sont près de chez elle avant de donner des leçons de chrétienté aux autres.
    Le bon chrétien se rappelle que le 1er commandement est d’abord celui d’adorer Dieu seul
    1 Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout.
    2 Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect.
    3 Tu sanctifieras le jour du Seigneur.
    4 Tu honoreras ton père et ta mère.

  2. gerard dit :

    LE scandale c’est les pays riches versant des subventions aux pays pauvres,pas suffisante et pas contrôlé et celles ci tombe dans des poches profondes pour quelles que nantis et le petit peuple immigre,alors a qui la faute?La messe du Dimanche nous offre la possibilité de prier Dieu pour la partage équitable entre tout les pays et la bonne volonté entre les hommes .Je laisse les élucubrations de Mad C.Pedotti pour ce quelles sont,elle oublie que sur terre nous ne faisons que passer.

  3. Madame Christine Pedotti pose un réel problème.
    Les chrétiens (dont moi) vivent une réelle schizophrénie : “César et le Christ” :
    Par la Démocratie, “je” suis une fraction de César,
    et par ailleurs disciple du Christ.
    Le Christ me dit “Accueille le pauvre” ;
    César me souffle ‘Ne te rends pas complice de l’invasion (excusez la simplification) au détriment de ton Prochain (i.e. immédiat).
    J’ai été vingt ans abonné à TC et nous fûmes ombreux à l’avoir quitté !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »