En Une

82 nouveaux prêtres diocésains en France

Commentaires (10)
  1. vendome dit :

    En regard de ces 82 ordinations, il faut mettre les 1000 à 1500 prêtres décédés en activité ou partis dans des maisons de retraite.

  2. Fleury dit :

    Bonjour,
    Bonjour,
    Je me posais la question toute simple et bête .. sont ils de vrais prêtres au regard des écrits de Monseigneur Lefèbvre et du Pape Saint Pie X tout permet d’en douter…j’ai eu l’occasion d’en rencontrer et bien dites voir ils ne sont pas regardant les nouveaux prêtes même limite je me demande si ils croient encore en quelques chose..

    ce n’est qu’une réflexion personnelle, mais cette question est plus qu’importante à l’heure où le Saint siège est occupé par un faux Pape .. tout dans son attitude nous laisse à penser qu’il est là pour terminer le travail des autres et que nous sommes au bout de la route.. Nous les chrétiens devons rester vigilants et solidaires même si nous avons des divergences… très cordialement et merci pour votre travail

    si vous avez une réponse je suis preneuse…. Elisabeth Fleury

  3. Courivaud dit :

    On ne tire pas sur une ambulance.

    Pour le reste, il faut faire des neuvaines au Saint-Esprit.
    Voilà.

  4. jejomau dit :

    TANT MIEUX !!! Vu leur formation et leur désobéissance constante sur tous les grands points du Magistère, on ne s’en portera que mieux !

    Vaut mieux quelques vingtaine de prêtres Tradi décidés à faire le Salut des Ames qui leur sont confiées que des animateurs sociaux dont on n’a rien à cirer !

  5. mettra dit :

    On ne mesure pas encore pleinement ce que risque d etre une Eglise de France sans pretres. Ni une societe d ou l Eglise serait absente. On commence a voir mais on n a pas encore vu. Il faudra alors beaucoup de courage pour perseverer. Qui est sur d en avoir assez?

  6. Hervé Soulié dit :

    82 prêtres diocésains ordonnés, c’est vrai que ce n’est pas beaucoup.
    Cependant, il y a moins de catholiques véritablement pratiquants (messe au moins tous les dimanches et fêtes de précepte).
    Dix fois moins de prêtres qu’il y a une génération, certes, mais aussi dix fois moins de catholiques pratiquants…
    Il faut donc relativiser la gravité de la baisse du nombre des ordinations.

  7. vendome dit :

    Pour apprécier l’évolution:
    1788 110.000 prêtres diocésains dans une France de 25 millions d’habitants
    1945: 65.000 pour 42 millions d’Habitants
    2014: 13.000 (dont 6000 actifs) dans une France de 67 millions d’habitants (dont 50 millions de “souchiens”)
    Deux définitions:
    DECLIN= perte de l’énergie vitale
    DECADENCE= abandon des vertus qui nous avaient faits ce que nous sommes.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »