En Une

L’adresse du Père Daniel-Ange aux évêques

Commentaires (18)
  1. Petit dit :

    Une petite correction : le P. Daniel-Ange n’est pas dominicain.
    Merci de nous partager ce message extraordinaire de ce prêtre au coeur de feu !

  2. Courivaud dit :

    Excellente réaction.

    Nous comptons sur “riposte catholique” d’adresser sobrement ce texte à :

    – La Croix, organe officieux des “évêques de France”
    – la Porte Latine
    – le “Rouge et le Noir”, Infos médias actualités” (à moins que ceux-ci l’aient déjà réceptionné et diffusé)

    …. et à l’ambassade du Saint-Siège en France (mais peut-être le RP Daniel-Ange l’a-t-il déjà fait)

    Merci pour ce Dominicain, merci pour “Riposte catholique” qui a “réceptionné” et diffusé ce texte sur son site

  3. Jean-Pierre Delmau dit :

    Comment remercier le Père Daniel-Ange de cette supplique ? Comment la relayer dans nos paroisses ?
    Mais lorsqu’on prétend que 70% du clergé catholique est socialiste, faut-il s’étonner d’un silence et d’une inertie, qui n’est alors que cohérente ?
    Et s’agissant du soutien ouvertement demandé à l’Union européenne, le jour n’est plus loin où le scandale de son objectif (la disparition progressive de la démocratie au profit d’un gouvernement mondial) jettera un froid, puis la panique. David Rockefeller, grand manitou de la finance mondiale et des coulisses de l’UE, a déclaré devant de Groupe de Bilderberg le 5 mars 2005 en Allemagne : “Le monde… est mieux préparé pour progresser (sic) vers un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et des banquiers du monde est sûrement préférable à l’autodétermination nationale ayant eu cours aux siècles passés…” Il avait déjà dit en février 1999 dans un article de Newsweek : “Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire”.
    L’Eglise est-elle bien prudente de cautionner de tels projets ?

  4. Bravo ! Nous attendons la réponse des évêques avec impatience… et espérance !

  5. Romanos dit :

    Du TRÈS GRAND “Daniel-Ange”. Un écrit prophétique admirable qui fera date.
    Tout est dit sur la couardise de présumés pasteurs, dérangés par la force tranquille et le courage de certains de leurs diocésains ! (cf. Comme pouvait l’être les dirigeants des grandes centrales syndicales qui n’avaient rien vu venir en 1968 !).
    Remarquons qu’au Proche-Orient, les chrétiens vivent, au mieux, dans un “état de dhimmitude subie”. En France, paradoxe tout à fait remarquable, l’Eglise, et d’abord son clergé, ont fait le choix de vivre dans un “état de dhimmitude librement consenti”, choix le plus souvent imposé à leurs fidèles (jamais consultés), au motif qu’il ne faut pas “faire de vagues” et risquer de contrarier le pouvoir athée en place dans toutes ses composantes : culturelles / éducatives / médiatiques / sociales / économiques et, bien entendu, politiques.
    Ici, il est clair que “MISSION rime avec DÉMISSION. En conséquence, les églises se vident. “Ils ont des yeux et pourtant ils ne voient pas !” “Ils ont des oreilles et pourtant ils n’entendent pas !” … .
    Au fait, pour combien de hiérarques le port de la “Légion d’Honneur” à la boutonnière (cf. Un hochet athée, avec 5 branches, pour ne pas être assimilé à une décoration d’inspiration chrétienne, sur instruction personnelle de Bonaparte) ne prime-t-il pas sur celui de la croix pectorale de leur charge épiscopale ? Y répondre serait tout bonnement accablant, les prémisses de l’apostasie étant déjà bien présentes. Hélas

  6. Desrosiers dit :

    BRAVO BRAVO BRAVO ! Pas un mot n est a enlever de ce texte.Ces paroles devraient etre envoyees a tous les journeaux magazines et chaines de televisions.Ne perdons pas espoir.L esperance est une vertu.La VERITE triomphera.

  7. Puyg dit :

    Bravo Père Daniel Ange , que vos jeunes de votre œuvre Jeunesse Lumière a Pratlong puissent prendre le relais de vos paroles lors de leur semaines d’évangélisation au contact des habitants des villes et villages visites pour que la Vérité éclate aux yeux de tous
    Bravo pour l’essaimage de votre école d’évangélisation qui voit des filles s’ouvrir .

  8. PAGUE Jean dit :

    Bonsoir,

    On aime bien ce genre de papier qui rompt d’avec le discours humaniste et solidaire qui est le nouvel Evangile. Le père Daniel-Ange laisse entendre que l’Eglise couvre de son attentisme les dérives dites « sociétales ». Selon lui, l’Eglise ne rue pas assez dans les brancards. Ne gueule pas assez fort contre les forces de subversion.
    Ce n’est pas le style de la maison, mon père. L’Eglise de France est légaliste. Elle est toujours du côté du manche, quelque soit le pouvoir en place puisque, on le sait, « tout pouvoir vient de Dieu ». Une formule pratique qui a couvert bien des compromissions au fil des siècles. Le souci constant de l’Eglise est de paraître en phase avec l’idéologie du moment et non de se voir accusée de vouloir restaurer l’ordre moral, bref de pencher à droite. Cette « mauvaise conscience » que pointe le père Daniel-Ange que l’Eglise traîne comme sa casserole maréchaliste.
    Autres temps, autres mœurs. Aujourd’hui, il faut le dire, c’est la presse catho qui donne l’air et la partition aux évêques et non l’inverse, comme autrefois. Du temps où La Croix portait sa croix, quand La Vie s’illustrait catholique.
    Il faut nuancer un chouia. On se rappelle que Mgr Vingt-Trois, cardinal-archevêque, s’était personnellement impliqué dans cette affaire contre le projet gouvernemental du « mariage pour tous » et ses vices associés, PMA, GPA… D’autres prélats aussi. Toute l’Eglise, quoi. Mais pas sa presse qui fit entendre plusieurs sons de cloche moins rigoristes.

    Et maintenant ? « On » attend des événements. « On » attend de voir si la mobilisation contre cette chienlit libertaire, héritière de l’autre, se confirmera comme une émanation populaire (au sens politique) de la France profonde, la France des clochers et des mairies du terroir, et non comme la manifestation des « forces obscures » (suivez son regard) que dénonçât Manuel Valls soucieux de complaire à l’aile gauche de son parti. Oui, politique, car désormais c’est le politique qui définit ce qui est moral et salutaire pour l’âme du bon peuple qu’on n’ose plus dire chrétien.

    Il est bien de se faire le héraut d’une jeunesse qui s’enthousiasme (de theos : dieu) ou s’ « indigne » avec le vent qui passe. Pour le pape, pour une rock-star, pour n’importe quoi. Est-ce qu’une manif – politiquement mal identifiée – fait reculer un gouvernement atteint d’égalitarite ? Plus sûrement, une politique de gribouille, de mauvais sondages, un ras-le-bol général, à quoi est venue s’ajouter l’hostilité inattendue de six ou sept millions de musulmans qu’on dit « modérés ». Une communauté que n’emballent pas les fantaisies « progressistes » de mesdames Taubira, Belkacem, Filippetti et autres féministes de choc. Une pression qui ne manquera pas de s’affirmer dans l’avenir. Pour la liberté ou son déclin à l’ombre des minarets.

  9. jpr dit :

    Merci, Père Daniel-Ange, de tenter de réveiller de leur torpeur (et de leurs peurs) tant de ceux qui devraient être des pasteurs en première ligne pour défendre leurs brebis et qui ne font que hurler avec les loups, plus soucieux de leur propre image dans les médias et de ne pas paraître rétrogrades que de proclamer la Vérité à temps et à contre-temps.

  10. France dit :

    Je contresigne!
    Merci, au Père Daniel-Ange d’avoir si bien exprimé ce que pensent nombre de catholiques désespérés par le silence assourdissant de trop nombreux clercs dont on se demande, s’ils ne mettraient pas leurs croyances politiques au-dessus de leur foi tant ils entendent sans entendre. Les croyants sincères, eux, sont blessés de ce que le Christ et la Parole soient si rarement et si mollement défendus par ceux-là même qui sont supposés être les successeurs des Apôtres. Ayant fait le constat de l’abandon de leurs « pasteurs » – pas tous Dieu merci !- , nombre de ces croyants convaincus ont perdu confiance en l’Eglise et sont devenus ce qui est dénommé par ceux-ci, des « non-pratiquants » ; mais, pour autant, ils n’ont perdu la foi. D’autres, nombreux, en lien spirituel avec Rome, et en lien direct avec des membres du clergé séculier ou non, travaillent assidument à refonder, chacun selon ses compétences, une France catholique.
    Réjouissons-nous !
    Dieu bénisse le Père Daniel-Ange, ceux des Evêques qui osent le Christ et tous ces obscurs catholiques qui œuvrent pour leur foi!
    Le Père sera-t-il enfin entendu de ceux à qui il s’adresse?…
    Du moins, il le sera de beaucoup de laïcs. Et Dieu fera le reste !

  11. bueno dit :

    Nous devons nous battre sur tous les fronts, c’est ce que fait le Père Daniel depuis des lustres, je prie pour que des hommes et des femmes se lèvent et s’unissent pour témoigner de la Force de nos convictions de défense de la Vie selon les principes évangéliques qui nous mènent à un véritable amour des autres de Dieu et de toute la création : Créer, Créateur et créature. Cela amènera un retournement, mais trop sont encore assis dans leurs petites certitudes et confort intellectuel. La Vie spirituelle suppose de se bouger, de marcher, et d’aller de l’avant. Certains (sinon beaucoup sont encore statiques).

  12. zézé dit :

    Merci mon Père de cette “adresse”… Vous avez dit ce que nombre de personnes ont pensé et écrit sur différents sites, le peu de regard de ces prélats vers ceux qu’ils envoient “au front”.

  13. Michel Cliche dit :

    Un très beau texte dixit : «On se mordra les doigts, d’avoir été lâche, quand on pouvait encore crier. »

    En manipulant la vraie définition de l’Amour sur le droit à la vie pour ensuite la déformer, et en tolérant même les erreurs des uns et autres religions, on finit même par les cautionner…

    Prions avec le chapelet et montrons notre foi, car c’est important de porter la Croix selon les Évangiles…

  14. toubib16 dit :

    Je m’empresse de faire suivre cette admonestation à mon “évêque” F.M Mgr Dagens d’Angoulême.
    En effet, pour lui, nous défenseurs du mariage traditionnel et de la famille qui descendons dans la rue, nous sommes des “catholiques intransigeants”.
    Par ailleurs, il a écrit que “nous n’avions pas le même Dieu”.
    Cela me rassure d’un côté d’avoir confirmation que je n’ai pas le même Dieu que lui.

  15. Françoise Pinier dit :

    Le texte du Père Daniel-Ange est parfait et mériterait d’être médité longuement.

    Quant à moi, je ne ressens malheureusement plus l’espérance qui l’anime (encore ?) par rapport à nos évêques pris globalement. Je me demande s’il fait semblant d’être naïf…
    Pleine d’amertume, je pense à cette parole du Seigneur “Est-il un des prophètes que vos pères n’aient pas persécuté ?”
    Oh ! Je ne vise même pas par là des hérésiarques et autres brebis broutant sur des terres peu orthodoxes, non ! Je pense par exemple à des personnes comme (sainte) Jeanne d’Arc, (saint) Louis-Marie Grignon de Montfort, (saint) Pio de Pietrelcina, sans même parler de Mélanie Calvat, la voyante de Notre-Dame de la Salette, calomniée, incomprise et rejetée par l’épiscopat français de son temps jusqu’à nos jours… et des centaines d’autres serviteurs du Christ. Que de prophètes Dieu n’envoie-t-il pas, dans sa miséricorde, pour “ouvrir les yeux des aveugles” !… Chacun a sa grâce propre pour nous toucher. Si peu sont écoutés… Au mieux, on essaie de les acheter avec des honneurs et on ne retient de leur message que le strict minimum.

    N’admettrait-on que les “prophètes” qui disent que tout est parfait dans le meilleur des mondes et qu’aucune conversion n’est nécessaire pour être sauvé ? Ce serait contredire le Christ lui-même qui affirme “Si vous ne vous convertissez pas, il vous arrivera pire encore.” Et dans l’Ancien Testament : “Les faux prophètes disent “Paix Paix !” mais il n’y a pas de paix.”

    La persécution (le mot n’est pas trop fort) dont est victime l’admirable (et incontestablement fervent) Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, désormais réduit au silence par absence de ministère confirme mon propos. Pourtant ce n’est pas quelqu’un qui vide les églises et fait fuir les baptisés ou les chercheurs de Dieu !

    Il est vrai qu’à l’époque de Jésus aussi, les maîtres en religion et autres scribes et théologiens (sans même parler de la caste sacerdotale, peu portée sur la spiritualité, puisqu’elle ne croyait qu’à la vie terrestre) ont été les derniers à se convertir… quand ils se sont convertis. “Je Te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux savants, et de l’avoir révélé aux tout-petits”

    Cela n’empêche pas mon espérance pour la société où nous sommes. L’Esprit-Saint agit manifestement à travers tous ceux qui se lèvent de plus en plus en “témoins”, en martyrs… Mais qu’on attende surtout pas de voir les évêques à notre tête pour suivre le Christ ! Beaucoup d’épiscopes semblent ici appliquer à la lettre cette parole du pape François disant que l’évêque suit son troupeau !!! Et plaise à Dieu que ce soit le troupeau du Christ qu’ils suivent et non la majorité électorale mondaine !
    On trouvera sans doute mes propos irrespectueux. Mais c’est en conscience que je parle et “Dieu ne fait pas acception des personnes”. Au contraire “les puissants seront jugés puissamment” est-il écrit. Les évêques de Jésus-Christ auront à rendre compte des âmes qui se seront perdues par leur faute, dans la mesure où ils n’auront pas accompli leur devoir d’état. Ils auront à rendre compte du Sang de Jésus-Christ.

    “Des chiens muets incapables d’aboyer” disait sainte Catherine de Sienne.

  16. Rovillain dit :

    Le père Daniel Ange a du courage car il est tellement plus facile d’aller dans le sens du vent .Je suis infirmière et j’ai passé ma vie à me battre et cela me fatigue alors je les comprends . Notre témoignage de croyant est un combat et il n’est jamais fini mais avec Jésus ,la victoire est remporté .
    Nos prêtres ne veulent pas déplaire , ils ont peur , s’attiédissent , pensent qu’ils vont juger les hommes alors que c’ est les actes que l’on désapprouve mais que l’homme peut toujours être pardonné par Dieu.
    Ce manque de courage entraine un départ de nos églises là où la parole évangélisatrice manque au nom du copain copain -rien n’est grave ,tout est permis ,la société l’a dit …
    il faut prier pour nos prêtres qui ont donné leur vie à Jésus et demander à Marie de les aider à accueillir la vie comme elle l’a fait ,sans peur et avec l’Esprit Saint .
    Quand je pense que dans nos diocèses la “pastorale familiale” privilégie le choix à l’avortement (alors que les femmes n’ont aucune autre alternative devant l’IVG médicamenteuse rapide) plutôt que d’accepter de s’associer pour aider les femmes enceintes en difficulté .
    Nos prêtres sont proches des manifs syndicales mais pas de ceux qui respectent la vie , ce sont des hommes ,qu’il faut accueillir comme cela . Dieu seul les jugera et il les aime quand même .
    La bataille est dure ,elle porte et portera des fruits que nous ne verrons peut être pas A LA GRACE DE DIEU !

  17. CEDRIC dit :

    je ne remercie pas le Père Daniel-Ange pour ce plaidoyer qui prouve une fois de plus que les hommes qui sont grands aux yeux des autres hommes, sont bien petits aux yeux de Dieu : comment peut-on à ce point louper le Christ ? Il suffit pourtant de lire l’Evangile, d’avoir des oreilles pour sa parole et ce qui nous est rapporté de sa vie : lui qui vivait sous l’occupation romaine, il ne s’est pas préoccupé de politique, il n’est venu qu’annoncer l’Evangile de Dieu, c’est tout. Mais il est certain qu’il est moins exigeant de s’engager dans la société que de nous aimer les uns les autres, d’aimer nos ennemis et de faire la vérité. Le Christ l’a dit : mon royaume n’est pas de la terre, alors, tournons-nous vers lui qui est la Vérité et vivons dès maintenant pour l’éternité comme il l’a fait lui-même. Tout ce que nous faisons qu’il n’a pas fait lui-même, est de trop, un signe de la confusion dans laquelle nous sommes et de notre éloignement de Dieu : tout ce que nous faisons qu’il a lui-même fait, cela seul vaudra pour l’éternité et apportera la joie à nos frères.

  18. LEAU dit :

    Pauvre Cédric, vous n’avez rien compris …
    Que dites vous maintenant pour l’euthanasie?
    Que direz-vous pour les lois qui arrivent ?
    Votre ” meilleur des mondes ” arrive !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »