En Une

Australie : un juge justifie l’inceste au nom de la levée du tabou sur l’homosexualité

Commentaires (2)
  1. Sylvie Houbouyan dit :

    La morale comme l’immoralité sont à la fois des absolus et des habitudes ( habitus ) c’est à dire des conduites bonnes ou mauvaises liées à des valeurs qui les inspirent et qu’elles préservent.
    Les mauvaises habitudes finissent par devenir naturelles, et les valeurs foulées aux pieds perdent leur éclat .
    Nous venons de prendre le pli de l’homosexualité en donnant le droit aux homosexuels de fonder des familles et de donner des exemples de vie.
    Un tabou a été levé . Demain un autre le sera. Ceux qui s’indignent contre les arguments du juge sur l’inceste, s’indignent parce qu’ils en voient la justesse. Ils redoutent que le premier tabou soit rétabli ou du moins que les yeux qu’on avait réussi à fermer , ne se rouvrent .
    Mais, ils n’ont pas à s’inquiéter outre mesure pour leurs avancées, du moins dans l’immédiat. Au train où vont les choses, entre la décomposition morale de l’occident et l’incendie islamique , de Gog à Magog, Satan galope.

  2. Françoise dit :

    C’est innommable. Je viens de signer une pétition de “Care2” contre cette abomination, qui fait écho au jugement d’un tribunal italien lequel avait annulé la condamnation d’un adulte majeur et vacciné abuseur d’une fillette de 11 ans au motif que le sentiment d’amour de cette dernière envers lui était sincère : justification de la pédophilie, cette fois au cœur de l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »