En Une

Pays-Bas : vers « l’ajustement » des règles de l’avortement tardif et de l’euthanasie des nouveau-nés

Commentaires (10)
  1. Shimon dit :

    Toujours la même rhétorique hypocrite et mensongère : en « encadrant » on évitera les dérives. Si cela se fait « hors cadre » avant, cela se fera « hors cadre » après.

  2. Socrate dit :

    Ahurissant que l’on puisse en venir à considérer normal de se débarrasser sans autre forme de procès d’un bébé qui n’est pas parfait ! Qui est parfait ?

  3. John-Paul dit :

    Médecin, je suis écœuré. Je ne veux pas devenir une machine à tuer, ni à la demande des parents, ni sur ordre du gouvernement ou d’un directeur de la sécurité sociale, ni d’un employé d’assurance de santé (aux Pays-Bas, le système de sécurité sociale est privatisé).

  4. John-Paul dit :

    On voit bien que le but est de faire pression sur les parents, les médecins et le personnel médical. Qu’en est-il de la clause de conscience ? De la liberté des médecins ou des institutions ? On a vu en Pologne ce que les politiques faisaient de la liberté de conscience. .

  5. Sigismund dit :

    Quel cynisme ! Ces politiciens espèrent-ils gagner des voix aux prochaines élections, ou est-ce la condition pour accéder aux hauts grades dans leur loge ? De quoi veulent-ils se venger ou se libérer ? Quel conflit familial veulent-ils ainsi résoudre a posteriori ?

  6. Shlomo dit :

    Il serait plus simple et plus expédiant de dire que tout est permis en fait de suppression d’une personne qui gène (dans son propre intérêt bien sûr).

  7. Saturnin dit :

    L’infanticide, pourquoi pas ? Après tout, si l’on gène ou risque de coûter trop cher, autant une mise à mort « propre » après la naissance qu’un douloureux démembrement in utero. Restons humain !

  8. Harvey dit :

    Il ne s’agit donc plus de bébés, d’enfants, de malades ou de vieillards “en fin de vie”, mais de ceux que l’on déclare d’autorité « souffrant » d’une souffrance « insupportable ». « Insupportable pour qui ?? les parents ?? les médecins ?? la sécurité sociale ??
    N’y aura-t-il aucun groupe de parents, de médecins pour faire entendre une autre voix ?
    Mais je veux bien accorder que vu les pressions et les sanctions appliquées aux médecins et aux pâtissiers, il faut du courage pour nager à contre courant.

  9. gerard dit :

    Je n’ai pas tout lu ,mais ce que je sais ,c’est que l’avortement et l’euthanasie,pour quelle que raison que se soie EST UN ASSASSINA ,la vie de la conception embryonnaire a la mort appartient au DIEU CRÉATEUR ,quelle que soi les actes des humains face a la vie et la mort .Dieu sème et moissonne selon sa volonté .

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »