Points Non Négociables

Ouganda : le président fait volte-face et plaide pour le contrôle de la population

Commentaires (3)
  1. Jean-Pierre Delmau dit :

    Une population de “mauvaise qualité” n’est-elle pas, plutôt que celle triée a priori sur des critères biologiques ou physiologiques, celle qui n’est pas convenablement éduquée ? Mais ce n’est évidemment pas un critère qui puisse beaucoup motiver les associations de planning familial…

  2. toto dit :

    Satan connaît les moyens financiers ou les menaces qui arrivent à faire se parjurer ceux qui avaient choisi la voie du Bien.
    Melinda et Bill Gates mettent en péril leur salut éternel comme promoteurs d’un génocide planétaire.
    J’espère que le peuple Ougandais, qui a expérimenté les bienfaits des comportements de morale chrétienne dans la régression du SIDA et de toutes sortes de maladies sexuellement transmissibles, saura répondre comme il se doit à leur président girouette.

  3. toto dit :

    Je précise que si Museveni avait choisi la voie du bien dans ce cas particulier;malgré sa cervelle farcie d’idées marxistes, c’est pour avoir un pays peuplé donc plus fort. Les considérations morales devaient être le dernier de ses soucis….

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »