En Une

La famille ? Le meilleur investissement que puisse faire un pays

Article précédent
Savulescu : modifions le monde
Commentaires (4)
  1. Jean Claude Chevalier dit :

    Oui la famille est vraiment le plus précieux foyer de l’amour

  2. John-Paul dit :

    La famille ?

    Il faut appeler un chat un chat et ne pas pratiquer la langue de bois.
    Si l’on veut parler de la famille il faut parler amour et sexualité et parler de la filiation.
    Il est vain et dangereux de nier les difficultés concrètes réelles de l’une et de l’autre, ou de les idéaliser. Placer amour, sexualité et filiation dans une perspective chrétienne ne peut en aucun cas être la négation ou l’oubli de leur dimension purement humano-animale.

    La sexualité est, ainsi que l’a voulu le Créateur, profondément inscrite dans l’homme. L’amour vrai est la vocation de l’homme fait à l’image de Dieu.

    Mais parce que l’homme a une âme, une conscience et une volonté, il peut, contrairement à l’animal, avoir un certain contrôle de sa sexualité.
    C’est précisément cette vision « humano-divine » de la sexualité, sortie de la « bestialité », ouverte à un amour authentique, qui est difficile dans une société qui a intérêt à nous asservir à des passions qui deviennent des addictions assujettissantes
    Mais pour être parfois difficile cette voie de l’amour vrai est possible et est même la seule voie de réalisation de soi et de salut.

    John-Paul Lucas

  3. Shlomo dit :

    Pour mon usage personnel, j’appelle solitaire, célibataire, ou ermite qui vit seul; paire : deux vivant ensemble du même genre; couple : deux vivant ensemble de genre opposé ou complémentaire capable d’engendrer; famille : un couple qui a réussi à engendrer.
    Pour moi donc, il n’y a pas de famille sans enfant, et l’engendrement fait partie intégrante de la sexualité. La famille est de préférence pluri-pédique de manière à permettre de vivre la solidarité fraternelle dans le partage du père.
    Pour moi, il est impossible de réduire la sexualité à une hédonisme jouisseur, à un égoïsme à deux, même mis au service d’une noble et altruiste cause.
    Shlomo

  4. toto dit :

    De saints prêtres, c’est le meilleur investissement que puisse faire l’Eglise

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »