Perepiscopus

Mgr Lebrun en Irak

Commentaires (4)
  1. Courivaud dit :

    La catastrophe n’est pas seulement humanitaire. Elle est aussi culturelle, religieuse, politique, internationale.
    Ah, Monseigneur, il faut franchir le pas et se substituer à des “politiques” fort défaillants en ce moment.
    Il suffit d’un peu de synergies dans l’Eglise, en France et ailleurs, et pas seulement au Saint-Siège pour que la question soit réglée culturellement, religieusement, politiquement et internationalement. L’Onu est déjà une première tribune pour cet objectif.

  2. guillemet dit :

    Il reste pour moi incompréhensible que la communauté internationale réagisse si lentement. Lorsque Saddam avait envahi le Koweit en 91 la réaction avait été immédiate. La France a été à deux doigts d’intervenir en Syrie, ce qui aurait été une catastrophe de plus. En revanche ici, nous ne soutenons les opposants à l’EI que du bout des lèvres.

  3. Gilberte dit :

    Si les chrétiens subissent l’indifférence, maintenant qu’une vidéo montre un journaliste américain décapité par l’El, le monde entier se rendra compte par cette publicité malheureuse, de l’inhumanité de ces musulmans et comprendra que la réaction molle est une acceptation déguisée aux crimes

  4. brandenburg dit :

    la France devrait soutenir massivement l’Oeuvre d’Orient et continuer à agir en protectrice des chétiens d’orient comme rlle l’a fait depuid François Ier avec les capitulations!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »