Points Non Négociables

Le divorce réduit l’espérance de vie

Commentaires (3)
  1. guillemet dit :

    Permettez moi de douter fortement. Le stress d’une vie à deux est à prendre en considération aussi, si elle est délétère. A l’inverse, un bon divorce est une libération. Bien sûr, il vaudrait mieux ne pas divorcer, et rendre la vie à deux positive…

    1. C.B. dit :

      « un bon divorce »???
      Encore un oxymore, comme la GPA éthique.
      « bon » pour qui?
      Pour celui qui demande le divorce?
      Pour celle (généralement ce n’est pas lui) qui le subit?
      Pour les enfants?

  2. dany dit :

    Personnellement, mon divorce a été le coup de pied au fond de la piscine pour remonter, respirer et survivre.
    Chaque fois que l’on me demandait « avez-vous regretté d’avoir divorcé ? » je répondais « oh oui, j’aurais dû divorcer plus tôt ».
    Certains mariages avec des personnes méprisables sont des bagnes. Le divorce est une libération même s’il faut redémarrer à zéro ensuite.
    Je vis très bien 36 ans plus tard, « mieux vaut être solitaire……. » Pourquoi sacrifier sa liberté, son idéal de vie ?
    Serais-je toujours en vie aujourd’hui ? certainement pas !

Traduire le site »