Points Non Négociables

Un juge argentin condamné pour avoir voulu empêcher un avortement

Commentaire (1)
  1. Françoise dit :

    Triste. On pouvait laisser naître le bébé et le donner à l’adoption puis procéder à un prélèvement de sang anodin sur lui afin d’identifier le violeur.
    Tant de couples veulent adopter et c’est la galère pour eux pendant des années – et tant d’enfants pourraient naître et être accueillis dans un foyer aimant !
    À noter qu’en France, la peine infligée à un tel juge dans un cas similaire aurait été peut-être bien pire encore !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »