En Une

Mgr de Germay encourage les opposants au Piss Christ

Commentaire (1)
  1. Courivaud dit :

    C’est très bien, mais décidément, il faut bien du rodage avant de mettre le moteur en marche, Monseigneur !
    Et de toute façon, il faudra « réparer »,
    C’est ce que nous avions essayé de faire à Paris, en novembre 2012. Et votre confrère cardinal nous avait traité de « borderline ». Espérons que vous le ne ferez pas, Monseigneur, pour vous moquer de ceux qui prennent des initiatives militantes, comme celles de « Civitas », relatées fort mal par « Libération »… mais qui en toute logique devraient être relatées par une presse catholique digne de ce nom, qu’elle soit numérique. (pour « Riposte catholique », « le Rouge et le noir », c’est déjà fait et tant mieux) ou qu’elle soit « classique » ( dans l’attente d’un miracle, « la Croix »….) et par la presse régionale, espérons le.

Traduire le site »