En Une

Mgr de Germay encourage les opposants au Piss Christ

Commentaire (1)
  1. Courivaud dit :

    C’est très bien, mais décidément, il faut bien du rodage avant de mettre le moteur en marche, Monseigneur !
    Et de toute façon, il faudra “réparer”,
    C’est ce que nous avions essayé de faire à Paris, en novembre 2012. Et votre confrère cardinal nous avait traité de “borderline”. Espérons que vous le ne ferez pas, Monseigneur, pour vous moquer de ceux qui prennent des initiatives militantes, comme celles de “Civitas”, relatées fort mal par “Libération”… mais qui en toute logique devraient être relatées par une presse catholique digne de ce nom, qu’elle soit numérique. (pour “Riposte catholique”, “le Rouge et le noir”, c’est déjà fait et tant mieux) ou qu’elle soit “classique” ( dans l’attente d’un miracle, “la Croix”….) et par la presse régionale, espérons le.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »