En Une

Art décadent : procession de réparation à Ajaccio

Commentaires (3)
  1. Philomène dit :

    Cette déclaration est excellente, très claire, elle vaut pour tout, elle est une leçon de savoir-vivre contre les goujats et la laideur morale.

  2. zézé dit :

    Merci à Messieurs les Abbés de faire ces cérémonies de réparation !!!! Mon île qui était profondément chrétienne et catholique, s’en va en lambeaux en voulant imiter le continent…dommage ! La Corse ne pourra se relever QUE SI elle redevient profondément catholique, et pas seulement folklorique. Je serai en esprit de prière lors de ces cérémonies ne pouvant pas être présente sur l’Ile ce jour-là.

  3. santiyague dit :

    Je suis profondément reconnaissant à MM les abbés d’avoir pris l’initiative de procéder à une procession de réparation. Mis à part les considérations sociétales et philosophiques sur l’art et son influence sur les esprits, sur le “vivre ensemble” je pense qu’il est nécessaire de revenir à la véritable réalité : nous vivons dans un monde fascinant de l’échelle nanoscopique à l’échelle planétaire, montrant une diversité et un agencement incroyable de phénomènes géologiques, chimiques, biochimiques, electroniques, touchant les minéraux, les roches, la végétation, les animaux,. les planétes, les étoiles..agencement qui aboutit à un équilibre fascinant.
    Ce monde a été créé par un Dieu en trois personnes qui demande à être publiquement et solenellement reconnu, admiré, loué et aimé, et quand la personne du Christ est non seulement méprisée, mais bafouée, nous ne pouvons que frémir devant l’immensité du blasphème et, le coeur déchiré, procéder à toutes sortes de réparations pour témoigner de notre amour et notre foi, et apaiser le courroux du Ciel.

Traduire le site »