En Une

Divorcés-« remariés » : le cardinal Kasper taxe la théologie de ses adversaires de « fondamentalisme »

Commentaires (9)
  1. brandenburg dit :

    ce cardinal ment comme il respire!il sait très bien ce qu’il veut comme en leur temps les “progressistes” au concile et est pret à tout pour aboutir à ses fins,mettre fin à l’indissobilité du mariage,voila tout!

    1. Hubert.Amugu dit :

      @ brandenburg

      Très cher ami et frère en Jésus Christ*
      le cardinal Kasper,il ne ment pas seulement!il calomnie!il ménace le peuple de Dieu!il méconnait les Saints
      Sacrements de Jésus Christ son Chef!cet homme a emmené trop de problèmes! à la curie romaine;
      il a par là abimé l’autorité,et l’image de notre Pape Franciscus;et par ailleurs,croire,ou esperer que
      l’indissobilité du mariage de Kaspar va avoir un succès!cela est déja enterré depuis dans une déponnie
      atomique sans retour!La sainte Eglise Katholique n’est pas une propriété personnelle de kaspar!cela ne lui
      appartient pas;le fondateur et le propriétaire éternel de cette Sainte Eglise Katholique,est indiscutablement
      Jésus Christ notre Dieu,et notre Roi* être cardinal c’est quoi?c’est un évêque qui doit rester très obeissant
      à son Chef qui Est Jésus Christ,et il doit aimer ,aider le peuple de Dieu qui lui ait confié par Jésus,pour qu’il
      le garde s’occupe de lui spirituellement jusqu’à l’arrivé de Dieu* c’est à dire un cardinal n’est pas Dieu!
      et quand il méconnait son Dieu!il est cardinal pour qui?et pourquoi? il va partir! ce qui s’est passé au fameux
      concil vatican II ne peut pas se produire au synode; parceque les délégations épiscopales d’amériques
      latines ,d’amérique du nord,d’afrique,et une partie des délégations européennes ne vont pas signer une
      pareille bêtise de kaspar;parceque les catholiques de ces continents refusent catégoriquement,qu’on
      touche,ou change un pareil sacrement,ce que Dieu a unit,personne,aucun homme doit le désunir*
      Kaspar va partir*salut

  2. Henri dit :

    Le cardinal a l’esprit faux. Il raisonne et juge de travers, de manière incontestable sauf à accepter de déraisonner C’est grave pour quelqu’un de ce niveau dans l’Eglise, et cela devrait être dénoncé comme tel sans qu’il y ait lieu de perdre son temps plus avant avec quelqu’un qui déraisonne. Car un dialogue ne peut avoir de sens qu’entre des gens qui acceptent de soumette leur pensée aux lois universelles, s’imposant de manière commune à tous, de la logique et du raisonnement, qui sont les lois naturelles de l’intelligence.

    Pour constater que Mgr Kasper déraisonne, il suffit d’observer qu’il croit pouvoir limiter la doctrine à l’ indissolubilité du mariage. Mais il y a une autre chose, qui est le commandement que Jésus tire de l’indissolubilité., en disant que si quelqu’un renvoie sa femme -sauf en cas d’union illégitime-, il est adultère (Mat 19,9) et en ajoutant peu après: “si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements”(Mat 19,18), puis en introduisant dans l’énoncé des commandements en cause celui sur l’adultère: “tu ne commettras pas l’adultère”(en Mt, 19, 19). Le commandement est partie intégrante de la doctrine.

    Mgr Kasper commet une autre erreur énorme, c’est oublier que le pardon de Jésus va toujours de pair avec une conversion du pécheur. Jamais le pécheur pardonné ne quitte Jésus avec l’intention de poursuivre son péché, en l’occurrence de poursuivre sa relation adultère.

    Les erreurs commises par Mgr Kasper sont d’autant plus énormes que justement, Jésus avait prévu que l’exigence de ne pas se remarier serait difficile à comprendre et à accepter par les hommes. Il les a expressément mis en garde contre ce risque d’incompréhension. Ainsi, après qu’il ait énoncé cette exigence, ses disciples lui disent:” Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, il n’y a pas intérêt à se marier”(Mt 19,11), ce à quoi il leur répond:”Ce n’est pas tout le monde qui peut comprendre cette parole, mais ceux à qui Dieu l’a révélée. Il y a des gens qui ne se marient pas, car de naissance, ils en sont incapables; il y en a qui ne peuvent se marier car ils ont été mutilés par les hommes; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne”.

    Autrement dit, notre cardinal fait partie de ceux qui ne peuvent pas comprendre!!!! C’est d’autant plus énorme qu’il était prévenu, car on peut penser qu’il connait l’Evangile, que c’était un peu difficile à comprendre, qu’il faut donc faire effort pour comprendre… Mais qu’à cela ne tienne pour le cardinal. Il voit que les hommes, souvent, et lui avec, ne comprennent pas. Et bien, même prévenu, il choisit de rejeter pour ne plus être aux prises avec cette difficulté, quitte à devoir pour cela commettre plusieurs négations manifestes, et particulièrement les deux que nous avons vues ci-dessus, à savoir que le commandement fait partie de la doctrine, et que le pardon va toujours de pair avec la volonté de conversion par rapport au péché même qui est pardonné.

    C’est inouî que l’on ne soit pas capable, en Eglise, de déceler immédiatement de telles entorses à la rdéraisons. Il a

  3. Nostradamus dit :

    Je ne peux pas me défaire de l’idée que c’est bien de « parler de chasteté » qui semble ringard à mgr Kasper. Comme beaucoup de religieux, qui pourtant ont fait vœu de chasteté (et respectent tant bien que mal leur vœu) ils ne trouvent pas les mots pour dire la beauté et les avantages de la chose. Dans un monde hypersexualisé, c’est être « asocial » et « malade mental » que de prendre de la distance par rapport au sexe.
    Je pense que John Corbett, O.P., Andrew Hofer, O.P., Paul J. Keller, O.P et al. (« les dominicains ») ont vu juste lorsqu’ils mettent la chasteté au cœur de leur analyse.
    Récentes propositions pour l’accompagnement pastoral des personnes divorcées remariées – Évaluation théologique. Nova et Vetera (English ed.), Août 2014.

  4. Albatroce dit :

    j’ai 76 ans! Je suis un de ces fils de Dieu qui ne s’approche plus de la Sainte table! Marié à 22 ans ,j’ai divorcé rapidement pour me remarier 18 ans plus tard.Nous avons donné vie à une Petite MARIE qui à 34 ans aujourdhui.
    Je suis chretien et celle qui partage ma vie l’est aussi, et notre fille l’est aussi et sans doute un jour les enfants de notre fille le seront-ils aussi!
    Je crois en Dieu,tout puissant,par sa sagesse,sa bonté,sa generosité: mille fois la tentation m’est venue de recevoir “le Corps du Christ” dans cet emouvant moment de la messe.Je prie alors plus fort encore,je regarde ceux qui partent avec en eux l’esperance de la resurection. Je les envie!. Et si nous en restions là? ” Deo absente nihil sum “

  5. dj dit :

    Nulle contestation ici de l’indissolubilité du Mariage qui est et reste un lien permanent entre un homme et une femme.
    Le problème est le refus de la Communion pour les Catholiques remariés civilement et la non prise en compte de la cause de la séparation.
    En effet, une personne homme ou femme abandonnée ou trahie par son conjoint et ayant pour cela été OBLIGÉE de vivre séparée, se voit ainsi d’une certaine façon PUNIE par l’Église qui leur refuse la Communion et la met ainsi à l’écart des autres catholiques, si elle choisie de se remarier civilement.
    Cette façon de traiter les gens est elle charitable ?
    Je crois que le fond du problème se trouve là !
    >
    D’autre part que constate-t-on “sur le terrain” ?
    En pratique, beaucoup de ces Catholiques remariés se présentent pour recevoir la Communion et ils la reçoivent…..:-)
    Le cardinal Kasper a donc complétement raison de parler de ce problème et de tenter de faire évoluer l’Église à ce sujet.

  6. Hervé Soulié dit :

    Je crois qu’au fond de lui, le vieux prélat allemand sait qu’il est isolé.
    Autant vaut dire aucun théologien catholique sérieux ne peut adopter ses thèses, et il le sait.
    Mais pour sa gloire ( sa gloriole ? ) personnelle, il faut qu’il se fasse remarquer du monde entier.
    Je regrette cependant que le pape François lui ait fait une telle place, dans la réunion préparatoire au synode tenue il y a quelques mois.
    Comment dire ? Une gêne, un trouble, un voile, se font jour de plus en plus dans mon esprit à cet égard.
    Puisse le Saint-Esprit protéger son Eglise !

    1. Nostradamus dit :

      Le Saint Père François, à mon humble avis (je ne suis pas dans son cœur), veut ratisser large, aller “aux périphéries”. Il béni les anglicans et les évangélistes. Peut-être est-il obsédé par les chrétiens d’Amérique latine arrachés à l’Église catholique par les évangélistes.
      Peut-être est-ce un homme blessé. Ainsi qu’il l’a demandé dès les premiers instants de son pontificat, prions pour lui.

  7. Michel dit :

    Je suis bien d’accord avec ce que dit Henri. Les positions de Mgr Kasper sont parfaitement déraisonnables et surtout le sont avec une évidence qui crève les yeux. Les endroits où il se trompe dans son raisonnement sont détectables sans aucun doute possible.

    Ce qui fait que je reprends complètement à mon compte la question finale d’Henri. Comment se fait-il donc qu’on ne détecte pas plus immédiatement en Eglise le fait que quelqu’un comme Kasper déraisonne, et est disqualifié pour ce chef même.

    Les problèmes sont suffisamment complexes par eux-mêmes. Où va-t-on si on se permet de les aborder en jetant aux orties, et si on tolère de les voir aborder par des gens qui jettent aux orties, l’exigence de se conformer tout simplement à l’exigence de la cohérence?

    L’incohérence des positions défendues par quelqu’un comme le cardinal Kasper est telle que l’on peut espérer, sans guère de risque d’être démenti, que celles-ci ne prévaudront pas dans les conclusions du synode et dans les décisions ultimes du pape, ou alors on entrerait dans une situation de gravité inouïe pour l’Eglise. Mais ce qui serait bien, et que l’on est en droit d’attendre, c’est que ce malheureux débat soit l’occasion pour l’Eglise de progresser dans la voie d’une meilleure reconnaissance du devoir de raison qui s’impose à tous et particulièrement à ceux qui se réclament de leur foi.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »