Perepiscopus

L’usage de la force n’est pas contraire à la paix

Commentaires (3)
  1. brandenburg dit :

    Lu sur cathobel de très bonne source:”la très grande majorité des irakiens est favorable à l’état islamique”:le mal fait par les amèricains-ignares,laches et arrogants-est irréparable sauf s’ils débarrassent une fois pour toute le plancher comme pour le conflit entre Israel et les Palestiniens:lire un éditorial du quotidien de centre gauche israélien Haaretz qui dit clairement que la seule solution est que les américains ne s’occupent plus de la question!Pour mémoire,lire “un américain bien tranquille” de Graham Greenne où celui-ci montrait déja qu’au Vietnam à l’époque française les américains ont rendu la paix impossible et ont ensuite comme il était prévisible relancé la guerre sous le très démocrate kennedy et qui après avoir brulé au napalm des millions d’innocents ont foutu le camp la queue entre les jambes laissant le Sud Vietnam au Vietcong:les américains sont des démocrates donc des crétins malfaisants!

  2. Maurice dit :

    Les Étatsuniens sont des marchands, ils n’agissent que dans un seul but : faire des affaires comme le fond la plupart des leurs.

    Où ont-ils agi pour le bien de tous sans aucune arrière-pensée ? sans que des sociétés y aient un intérêt ?
    Nous avons vu lors de la dernière intervention en Irak ce qu’il en a été.

  3. Alain dit :

    Le sujet n’est pas les erreurs américaines passées mais la défense de la vie de frères humains sans défense !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »