En Une

Profanations dans le diocèse de Mgr Roland

Commentaires (3)
  1. Devgir dit :

    Pauvres paroissiens et pauvre évêque, confrontés à la haine du Christ, avec cette violence et cette incertitude sur le sort réservé aux hosties. Imaginons la douleur, l’angoisse de parents dont l’enfant a été kidnappé : c’est cela que nous éprouvons tous, devant de tels faits.
    Bien sûr, nous nous associerons par nos prières aux messes célébrées pour la réparation de ces crimes spirituels.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »