En Une

Le commissaire Volpi attaque Riposte Catholique

Commentaires (23)
  1. toto dit :

    A mourir de rire! “Los zorros se ponen nerviosos” comme disait un blog espagnol (les renards s’énervent).
    Comme quoi ,ils savent qu’ils agissent mal et son à l’affût de toutes les réactions sur internet.
    Cela prouve que Riposte Catholique est utile et lu partout en Europe. Bravo, continuez!
    Ne laissons pas tomber les Franciscains de l’Immaculée: il y a des persécutions aussi perverses que celles qui se produisent en pays d’Islam et hélas les persécuteurs sont membres de la hiérarchie.

    1. C dit :

      Persécutions perverses peut-être (l’homme est un loup pour l’homme et c’est sa liberté que d’exercer le mal ou de faire le bien) mais pas aussi meurtrières, il faut raison gardée!
      Quant à l’inquisition elle a moins tué en plusieurs siècles d’existence, qu’une journée sous la Révolution Française; les prévenus d’ailleurs préféraient être jugés par l’Inquisition que par les tribunaux séculiers.
      Néanmoins je comprends tout à fait votre soutien aux Franciscains et je partage vos encouragements.

  2. jejomau dit :

    Après l’Etat Islamique, l’Etat Vaticanesque ? La Sainte Inquisition est rétabie ? Des bûchers ont été allumés ?

  3. perry dit :

    Bon signe c’est la vérité qui blesse.

    1. Penquer dit :

      loin de moi de soutenir le Padre Volpi !!! Les FI sont manifestement l’objet d’une persécution injuste (pour ne dire que cela !).
      Mais attention à ne pas vous entendre dire : il n’y a que le mensonge qui révolte !
      Amicalement.

  4. Courivaud dit :

    Titre de brève assez maladroit.

    “Le commissaire Volpi …..”.
    Lorsque l’on songe à la connotation actuelle de ce mot, on associe “commissaire” à commissaire de police ou commissaire du peuple et lorsque l’on confronte ces connotations à ce qui définit l’Eglise dans le fonctionnement de l’institution, qui ne consiste pas à faire la police ou à surveiller idéologiquement les consciences, on comprend que l’auteur de la brève entend disqualifier le R. P. Volpi ou à induire qu’il est “méchant”.

    Il faut alors écrire “le commissaire apostolique Volpi”. Certes, on a tout lieu de mettre en doute avec raison, son comportement dans cette affaire (ce que fait “Riposte catholique” à juste titre, lequel “ripostera” à due proportion), mais cela ne saurait autoriser M. Ganimara à titrer l’événement de façon disqualifiante et insinuer qu’il se comporte comme un commissaire de police ou comme un commissaire du peuple, comme cela, ex abrupto.

    1. toto dit :

      @Courivaud
      L’abréviation “commissaire” convient très bien. Le commissaire apostolique est envoyé avec une mission précise et souvent répressive pour mettre fin à des désordres. S’il s’agit d’une information ou d’une enquête on envoie un “visiteur apostolique” qui a priori est neutre et fait un rapport des faits observés.
      Le commissaire apostolique applique des directives résultant d’un jugement basé sur le droit canonique. Il n’y a eu aucun jugement.
      Comme on ne voit pas de quels désordres les FFI se seraient rendus coupables, on est en droit de comparer Volpi à un commissaire du peuple, qui n’a rien à faire des droits de la défense, puisque les accusés sont condamnés d’office, sans être entendus. Cela se passe habituellement dans les régimes communistes ou dictatoriaux, pas dans l’Eglise.
      M Ganimara est très au courant du dossier pour se permettre ce “raccourci”. Je l’en félicite!

    2. Perrin dit :

      @Courivaud Le ” Commissaire” Volpi est bel et bien “Commissaire” : c’est le titre, curieux d’ailleurs, qui a été choisi par le cardinal-préfet Braz et approuvé par le pape. Il sonne comme vous dîtes : pourquoi l’avoir préféré à Visiteur apostolique ou Délégué bien plus habituel ? Jean-Paul II avait choisi ce dernier terme pour une fonction exactement similaire lors de la crise avec le Général Arrupe.

      J’aurais tendance à penser que justement, on a choisi ce terme bizarre à dessein.
      “qui ne consiste pas à faire la police ou à surveiller les consciences” : mais que fait d’autre ce Commissaire si ce n’est une sorte de “police” et une surveillance des consciences ? Pour le moment, depuis un an, c’est tout ce qu’on voit. Que des décisions de “police” et qui ne portent aucun fruit en l’état. Quelles initiatives positives, constructives ont été prises par le Commissaire apostolique ? Si vous les connaissez, vous semblez informé de l’intérieur ?, éclairez-nous tous.

      Nous voudrions croire qu’il s’agit d’une opération destinée à faire grandir une congrégation remarquable comme Benoît XVI avait contribué à sauver les Légionnaires du Christ du naufrage moral, vocationnel et matériel. Mais après un an, on ne voit que ruines et désolation dans la vigne du Seigneur.
      Sans qu’aucune “faute” canonique n’ait été avancée comme ces armes de destruction massive que George W Bush prétendait bloquer en Irak et qui … n’existaient pas.
      Quelle “faute” inconnue et non canonique doivent expier ces religieux pour que des mesures si impitoyables soient prises contre eux ?

    3. Martina dit :

      Peut être maladroit mais malheureusement exact….rend compte d’une réalité qu’il faut dénoncer .

  5. jpm dit :

    M. Courivaud, sans doute limousin avec ce nom, vous vivez sans doute dans un monde protégé !

    Je vous conseille de lire les grands polémistes chrétiens des siècles passés. Rappeler l’ignominie de ce personnage en jetant l’opprobre sur une fonction qu’il déshonore n’a rien de scandaleux. “Il faut appeler un chat un chat et Rollet un fripon”

  6. Pommier dit :

    en réponse à M Courivaud. Je comprend le sens général de votre commentaire, mais …En quoi le qualificatif de commissaire de police serait-il “disqualifiant” ? Pour vous commissaire de police ou commissaire du peuple c’est tout un ? Ne vous en déplaise commissaire de police fut pour moi une fierté.

  7. jeremiah-methusela dit :

    Félicitations! On est attaqué par un «Renard» ? Bravo, cela est un insigne d’honneur, gagné en combat. Portez-le avec une fierté légitime.

    1. Courivaud dit :

      et qui est derrière ce “Renard” ?
      Cela ne doit pas être difficile à trouver. Nous attendons l’enquête de police de “Riposte catholique”, pour nous le dire.

      … et pour le faire savoir sans… papolâtrerie, ce sera bien mieux, si l’on veut aboutir à un résultat efficace après enquête.

      Quant aux poursuites judiciaires à l’encontre de Riposte catholique, j’imagine le Saint-Siège demandant l’appui du gouvernement de la République française par les temps qui courent et puis de toute façon, “Riposte catholique” aurait trop peur de passer pour “Minute”.

  8. ça suffit dit :

    Malheureusement, des “commissaires vaticanesques”, commissaires qui se prennent pour des juges pluripotents et capables de ramener ce qu’ils appellent des brebis égarées, c’était bien ainsi que faisaient les pharisiens??? il y en a dans tous les diocèses et tant que cette engeance ne sera pas éradiquée avec son idéologie à quatre sous, ce n’est pas demain que se fera l’unité de l’Eglise car ces gens n’ont qu’un seul but: écraser tous ceux qui ne pensent pas comme eux parce qu’ils sont les seuls à connaître Vatican II alors que vraisemblablement ils n’ont lu que le concile des médias à voir comme ils en parlent!!!!!!!!!!

  9. Hervé Soulié dit :

    Fidenzio Volpi, le persécuteur des Franciscains de l’Immaculée, n’aime manifestement pas entendre ou lire des vérités à son sujet.
    On peut en ajouter une : il s’est trompé lorsqu’il a cru entendre un appel du Seigneur à la prêtrise.
    Il n’a tout simplement pas été appelé.

  10. minou dit :

    Bonjour,
    Pourriez-vous svp faire un article complet qui expose simplement tout ce qui se déroule contre les Franciscains de l’Immaculée depuis le pontificat de François et tout ce qui nous permettrait de mieux comprendre.
    Pourriez-vous nous montrer des signes des temps :
    – les attaques contre le motus proprio
    – les attaques contre les communautés ayant un regard favorable sur les formes et le fond traditionnel
    F de l’Immaculée
    une partie des Srs et Frères de St Jean restée fidèle au père Marie-Do ( essayer d’expliquer , si ce n’est pas trop risqué…)
    d’autres communautés ?
    – des prises de paroles de François , très humanistes en général comme une personne de bonne volonté et de culture chrétienne pourrait le dire, le faible encouragement aux Sacrements, le faible côté mystique
    etc
    merci d’avance

  11. Emmanuel dit :

    J’ai surnomme ce charmant ecclésiastique de commissaire: ” Fouquet Volpi”!

    1. théofrède dit :

      Pourquoi Fouquet ?
      dans l’histoire de France, il s’agit d’un innocent poursuivi on ne sait pourquoi par la haine d’un roi encore inexpérimenté; ce nom conviendrait mieux à ses victimes

      1. YP dit :

        “Emmanuel” s’est trompé : il voulait sans doute parler de Fouquier-Tinville !!!

  12. hermeneias dit :

    Emmanuel voulait sans doute dire Fouché ou Fouquier-Tinville

  13. Chris83 dit :

    Trop ou trop peu d’explications dans ce texte bien que je ne connaisse pas du tout le sujet…

    1. toto dit :

      @Chris83
      Vous retardez un peu dans vos commentaires.
      Comme Vini Ganimara n’a pas de temps à perdre, je me permets de vous faire profiter de mon avis:
      Pour connaître un peu le sujet, il fallait suivre les notes précédentes postées en 2013, 2014 et 2015 et pas en lire une au hasard et s’en plaindre.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »