En Une

Mgr Turini nommé évêque de Perpignan

Commentaires (4)
  1. boileau dit :

    Les candidats à l’épiscopat hésitent et on les comprend à rallier un diocèse financièrement en faillite et spirituellement en désolation: vieux prêtres, pas de séminaristes.
    Tout ceci est désolant.

  2. Vendome dit :

    Les candidats à l’épiscopat hésitent et on les comprend à rallier un diocèse financièrement en faillite et spirituellement en désolation: vieux prêtres, pas de séminaristes.
    Tout ceci est désolant.

  3. La situation du diocèse de Perpignan-Elne demandait à ce que le remplaçant de Mgr Marceau soit un évêque d’expérience. Son prédécesseur a laissé une situation épouvantable, tout ce qui était sain, il l’a détruit et laissé 2 500 0000 € de dettes.
    Il faut qu’il soit pasteur et évêque, un saint !

  4. Thomas Michelet dit :

    “à croire que les candidats potentiels se font rares”

    C’est l’évidence même.

    Quand on a 10 fois moins de fidèles, on a 10 fois moins de prêtres.

    Quand on a 10 fois moins de prêtres, mais toujours autant de diocèses,
    on a 10 fois plus de difficulté à trouver des évêques.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »